Coupe de France : en infériorité, le FC Bondues s’impose !

FC Bondues Coupe de France
Pavel Clauzard / Le 11 HDF

Pour le compte du sixième tour de la Coupe de France, le FC Bondues (R2) recevait Gamaches, une équipe du même rang. Rapidement, la rencontre s’est décantée avec une expulsion qui a handicapé les locaux. Néanmoins, il aura fallu attendre les tirs aux buts pour que Bondues se qualifie grâce à son gardien, au bout du bout.

Une expulsion qui change la physionomie

D’entrée, l’intensité se fait sentir et les premières fautes sont commises. Le capitaine bonduois lève son pied trop haut et écope d’un jaune (4′). Derrière, Bondues rentre bien dans la surface gamachoise et un attaquant arme sa frappe, trop haute (6′). Dans sa globalité, le jeu est trop haché et ne permet à aucune des deux équipes de tirer son épingle du jeu. Pour autant, c’est un carton rouge et une faute sur un gardien qui va venir relancer la rencontre. En effet, Thomas Vandenameele commet l’irréparable et lève son pied trop haut sur le gardien. L’arbitre ne tergiverse pas et l’exclut du match (20′).

Dès lors, la donne change et bascule logiquement en faveur de Gamaches. Si les occasions sont plus nombreuses, elles ne sont pas pour autant à la hauteur des espérances de l’entraîneur sur le banc. Avant la mi-temps, rien ne se crée et c’est même le FC Bondues qui vient trouver un coup-franc bien placé en entrée de surface (40′). La tentative est avortée, Valentin Lebargy voit sa frappe passer à côté lorsque le ballon lui est arrivé dans les pieds. Les Bonduois résistent, mais ne subissent pas tant que ça.

Au courage, Bondues a été adroit en séance

Au retour des vestiaires, les intentions sont différentes pour le FC Bondues. En effet, les Bonduois partent vers l’attaque et osent plus, et ce, malgré qu’ils soient à dix. Aucune occasion de part et d’autre n’est à compter, si ce n’est que Bondues prend l’avantage dans le jeu. Malgré leur infériorité, les hommes de Matthieu Catoire ont le ballon et tentent de créer le danger. C’est à partir de la 69ème minute que la partie se décante. Les Nordistes ont la cage vide sur un centre à ras de terre, Elohim Rolland frappe, mais voit un Gamachois sur sa trajectoire l’arrêter en taclant (69′).

Jusqu’au coup de sifflet final, aucune équipe n’arrive à sortir du lot, tant le déchet technique est présent et que les occasions sont peu nombreuses. C’est alors que la séance fatidique des tirs aux buts arrive et qu’elle commence tambours battants. Devant un public revigoré et excité, les premiers tireurs se présentent. Mohamed Mrhana, portier du FC Bondues, arrête la première frappe de Gamaches, pour le plus grand plaisir de ses supporters. Derrière, personne ne rate sa tentative et Bondues se qualifie pour le 7ème tour, cinq tirs à quatre. Le club de la Métropole Lilloise égalise sa meilleure performance de son histoire avant la fusion des deux clubs et rallie le septième tour. Tirage au sort mercredi pour savoir contre qui la folle aventure bonduoise se poursuivra !

Pavel CLAUZARD

FC Bondues – Gamaches :  0 – 0 (5-4 T.À.B) (0 – 0)

Sixième tour de coupe de France

Dimanche 16 octobre, 15 heures

Complexe sportif du Fort, Bondues

Arbitre : M. Vandenbilcke

Buts : X

Avertissements : Messiahen (4′), Vandenameele (20′, rouge), Rolland (53′) et Willequet (82′) pour le FC Bondues ; Demassieux (31′) et Vasseur (68′) pour Gamaches

FC Bondues : Mrhana – Dubois, Kirket, Leroy, Lebargy – Valmont (Wattel, 52′), Fisicaro (Rolland, 52′), Cholet  – François, Messiaen, Vandenameele

Remplaçants (à choisir parmi) : Bakoun, Wattel, Willequet, Rolland, Saingier

Entraîneur : Matthieu Catoire

Gamaches : Bovin – Jeanjean, Vasseur, Marzin, Carbonnier – Bertin, Martin, Renault (Duchaussoy, 80′) – Paillier, Biteau, Demassieux (Paillier, 53′)

Remplaçants : Paillier, Le Goff, Duchaussoy, Gouzi, Bacquet

Entraîneur : Sébastien Carbonnier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *