Corentin Nagy (US Camon) : « Un match charnière ! »

Capitaine de l’US Camon, Corentin Nagy est conscient de l’important enjeu entourant le derby qui va opposer son équipe à l’ESC Longueau, respectivement troisième et quatrième de Régional 1, ce dimanche. Entretien. 

Vous sortez d’une lourde défaite à Wasquehal (5-1), comment expliquez-vous cela ? 

L’équipe était un peu remaniée au regard des blessés et des suspendus. Dans tous les cas, ce n’est pas le résultat espéré, ça fait mal de prendre cinq buts dans un match. On se remet en question par rapport à ça. Personnellement, je n’ai pas pu participer à la rencontre mais j’ai eu écho d’erreurs individuelles qu’il va falloir éviter de reproduire sur les prochains matches.

A commencer contre Longueau pour ce qui s’annonce comme un derby disputé…

Il va falloir être vigilant. Après une telle défaite, ce n’est jamais évident de jouer une belle équipe comme celle de Longueau. Il va falloir redoubler de vigilance parce que c’est un match charnière. On est collé au classement, il ne manque pas grand-chose pour à la fois descendre dans la mauvaise partie ou bien remonter dans le bon wagon. C’est un match important et on n’a pas vraiment le droit à l’erreur. On ne dispose que de quatre ou cinq points d’avance sur le premier relégable, ce match peut faire basculer la saison des deux équipes.

Outre l’enjeu sportif, ressentez-vous un parfum différent autour de ce match en raison de cette notion de derby ? 

Dans l’approche, un derby est toujours un peu différent. Maintenant, derby ou pas, c’est avant tout un match primordial. On est les deux clubs de la métropole en Régional 1, il y a toujours un orgueil, une motivation supplémentaire, qui entrent en ligne de compte.

En tant que capitaine, est-ce que ce type d’affrontement change quelque chose dans le discours tenu au groupe ? 

Si on n’est pas motivé pour ce match, on ne sera jamais motivé ! Il y a l’aspect de derby mais il y a aussi l’enjeu sportif qui se greffe à ça. En plus, on va retenir le club qui va perdre ce match. De mon côté, je n’ai pas le sentiment d’avoir besoin de motiver les troupes pour ce genre de rencontre, la motivation vient tout naturellement. Tout le monde est impliqué à 200%, tout le monde connaît les enjeux de ce match.

Le match aller s’était avéré particulièrement haché, avec beaucoup de fautes commises des deux côtés, qu’attendez-vous de ce match retour ? 

C’est vrai qu’on avait rendu une copie assez brouillonne des deux côtés. Depuis, on a tous les deux avancé, on est davantage sûrs de nos forces, même si on reste chacun sur une défaite. Je pense que ça va être un match de bien meilleure facture, avec des occasions et des buts. Ensuite, que le meilleur gagne !

Tous propos recueillis par Adrien ROCHER

A lire aussi : 

> Thomas Chatalen (ESC Longueau) : « Un match un peu spécial mais… »

Régional 1 : L’ESC Longueau et l’US Camon lâchent un peu de lest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *