Convaincant, le LOSC se qualifie en seizièmes !

Jonathan David LOSC CDF
Sandra Ruhaut/Icon Sport

Pour le compte des 1/32es de finale de Coupe de France, le LOSC recevait Troyes. Dans un stade peu garni, les Dogues ont réalisé une bonne entame qu’ils ont su conserver. Les entrants ont fait beaucoup de bien aux Lillois pour faire le break et ainsi décrocher la qualification.

Domination globale du LOSC

La partie a mis du temps à se lancer. En cause, beaucoup de tension des deux côtés et aucune réelle incursion de part et d’autres. Même si les Dogues font un pressing plus ou moins accru sur les Troyens. C’est à la 10e minute que tout se débloque avec Carlos Baleba qui, proche de la surface, obtient la faute. Le coup franc est pris par Rémy Cabella qui décide de centrer et trouve Benjamin André. Ce dernier place sa tête, mais Mateusz Lis est vigilant pour la repousser (11′).
À partir de cette occasion, le LOSC prend le dessus sur son adversaire dans tous les domaines. De fait, l’attaque lilloise déborde l’ESTAC, mais Jonathan David est en difficulté dans le dernier geste. Néanmoins, le Canadien est récompensé de sa disponibilité quelques minutes plus tard. Sur une erreur d’Adil Rami, Lille récupère le ballon qu’Adam Ounas s’empresse de distribuer. Esseulé, David n’a plus qu’à finir, de manière chirurgicale (1-0, 15′).

Quand ce n’est pas l’attaque qui s’illustre, c’est la défense. À l’image de Lucas Chevalier, rassurant dans les airs et qui fait les bonnes parades. En outre, il sauve les siens sur une tête troyenne qui l’oblige à se déployer quelque peu (23′). Ce qui pêche en première période, c’est ce dernier geste, souvent difficile pour le LOSC. Jonathan David a bien cru au doublé, mais il tergiverse trop dans sa frappe (29′). En manque de solutions, Troyes commet la faute, comme Mama Baldé sur Rémy Cabella, ce qui lui vaut un carton jaune (31′). Quelques occasions viendront clôturer la première période, à l’image d’une frappe d’Adam Ounas captée à la 38e minute. Aussi, Lucas Chevalier s’illustre de nouveau dans les airs en dégageant le ballon des poings (40′).

Les entrants ont conforté la domination

À peine quelques minutes après le retour des vestiaires, Ismaily s’offre une belle incursion dans la surface. S’il rentre bien dedans, sa passe ne trouve personne (49′). Toujours aussi performant au milieu, Carlos Baleba va au duel avec un défenseur de l’ESTAC et obtient un coup franc à quelques centimètres de la surface. Celui-ci ne donne rien. S’il y a un maillon faible à sortir côté LOSC, c’est bien Bafodé Diakité. Déjà en difficulté sur plusieurs actions troyennes, il se fait déborder et a bien failli causer l’égalisation (57′).

Acclamé par le public pour son entrée, Mohamed Bayo ne tarde pas à se montrer décisif. Cinq minutes plus tard, il sert idéalement Jonathan David, mais celui-ci se manque (encore). Ce n’est que provisoire, car son moment de gloire arrive. Deux minutes après ce caviar distribué, le Guinéen se fait servir malgré lui par Ismaily. Un défenseur de Troyes dévie et Bayo n’a plus qu’à croiser à ras de terre pour le break (2-0, 69′). Par la suite, aucune réelle occasion ne vient bousculer la rencontre. Côté lillois, la gestion est de mise, alors que les Troyens peinent à se créer la moindre action dangereuse. Ce sont mêmes les entrants du LOSC qui ont bien failli faire la passe de Troyes.

Appliqué à la tâche, le LOSC n’a pas bronché et a assuré l’essentiel pour se qualifier. Ce succès plutôt convaincant relance les hommes de Paulo Fonseca et leur offre un 1/16 de finale contre Pau le week-end du 22 janvier. L’aventure en Coupe de France continue.

À Villeneuve-d’Ascq, Pavel CLAUZARD

LOSC – Troyes : 2-0 (1-0)

1/32e de finale de Coupe de France

Stade Pierre-Mauroy, Villeneuve-d’Ascq

Arbitre : M.Brisard

Buts : David (15′) et Bayo (69′)

Avertissements : Dingomé (21′), M.Baldé (32′) et Dongmo (70′) pour Troyes

LOSC (4-2-3-1) : Chevalier – Diakité, Alexsandro, Yoro, Ismaily – André (c.), Baleba (Virginius, 75′) – Ounas (Weah, 74′), Cabella (Martin, 75′), Angel (Bayo, 62′) – David (Zhegrova, 83′)

Remplaçants : Jardim (g.), Jakubech (g.), Djalo, Ramet, Martin, Zhegrova, Weah, Bayo, Virginius

Absents : Gudmundsson (reprise), Fonte (adducteurs), Bamba (mollet), André Gomes (mollet), Lihadji (choix de l’entraîneur)

Entraîneur : Paulo Fonseca

Troyes (4-3-3) : Lis – Kohon, Porozo, Rami (c.) (Zoukrou, 62′), Larouci (Dong, 77′) – Tardieu (Dongmo, 62′), Dingomé, Mazou-Sacko – Ugbo, M.Baldé, Ahmed (Moreno, 77′)

Remplaçants : Gallon (g.), Zoukrou, N’Jo, Lefebvre, Hamdi, Dongmo, Moreno, Dong, Ripart

Absents : Agoumé (blessure), Moulin (reprise), Palmer-Brown, Salmier, T.Baldé, Bruus, Kouamé, Chavalerin, Odobert, Lopes (choix de l’entraîneur)

Entraîneur : Patrick Kisnorbo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *