Conquérant, l’Amiens SC s’offre logiquement Le Havre

Amiens SC joie but

Oublier le match contre Camon et s’offrir une bonne première sortie durant cette préparation, tels étaient les deux objectifs de l’Amiens SC qui se sont avérés parfaitement remplis par les Amiénois. Face au Havre, les joueurs de Philippe Hinschberger se sont rassurés et se sont logiquement offerts le scalp des Normands (2-0), sur la pelouse du Touquet.

Premier quart d’heure de feu

Si proche temporellement, l’indigente prestation réalisée contre Camon semble déjà bien loin pour l’Amiens SC. Bien mieux en jambes, plus inspirés techniquement et collectivement, les Amiénois ont réalisé une prestation bien plus conforme à leur standing sur la pelouse du Touquet. D’entrée, ils imposaient leur rythme et mettaient en difficulté la défense havraise. Lachuer manquait d’abord le cadre (2′) avant que Diakhaby ne loupe sa reprise sur un bon centre de Papeau (8′). Précédemment à la conclusion, Adama Diakhaby était ensuite à la passe en réceptionnant un long dégagement de Gurtner pour transmettre à Ciss qui était pris de vitesse par la bonne sortie de Gorgelin (12′).

Décisif, Gorgelin s’avouait ensuite vaincu face à une excellente combinaison entre Lusamba et Ciss, mais le premier ne parvenait pas à pousser le ballon dans le but vide (13′). Auteurs d’une excellente entame, les Samariens ne parvenaient pas à ouvrir la marque, baissaient quelque peu de rythme par la suite et se rendaient coupables de nombreuses imprécisions techniques. Néanmoins, l’impuissance offensive havraise ne tirait pas avantage de ces erreurs et l’Amiens SC finissait par ouvrir la marque sur un énième long ballon de Gurtner dans le dos de la défense. Diakhaby gagnait son duel face à son vis-à-vis, croisait sa frappe et trouvait l’intérieur du poteau. (1-0, 29′).

Lahne frappe encore

Un avantage plus que logique au regard d’une première demi-heure plus qu’intéressante pour une équipe qui se procurait de nombreuses situations mais n’en concédait pas. Les Amiénois étaient même proches de doubler leur avance juste avant la pause sur un nouveau long ballon qui trouvait cette fois Ciss qui perdait son duel face à Gorgelin en manquant le cadre (45′). La mi-temps et les nombreux changements ne calmaient pas les ardeurs picardes qui contrôlaient assez tranquillement une formation havraise assez inoffensive.

Mieux encore, peu avant l’heure de jeu, Lusamba et Lahne combinaient idéalement, le Suédois éliminait Gorgelin et trouvait le fond des filets malgré un angle très compliqué (2-0, 56′). Comme l’an dernier à Caen, Lahne frappait dès son retour de Suède et donnait un avantage un peu plus conséquent mais pas forcément imméritée. En contrôle, les Picards se testaient quelque peu défensivement mais ne concédaient toujours pas de situation majeure, tout en mettant en souffrance les Normands par la vitesse de leurs offensifs.

Rassurants, conquérants et très bons offensivement, les joueurs de l’Amiens SC ont véritablement lancé leur préparation pour 2021-2022 ce vendredi, face au Havre. Prochain arrêt mercredi, sur la pelouse de Boussu pour y défier Charleroi, un adversaire d’un calibre encore supérieur.

De notre envoyé spécial Adrien ROCHER, au Touquet.

AMIENS SC – LE HAVRE : 2-0 (1-0)

Stade Gérard Houllier, Le Touquet

Deuxième match de la préparation estivale

Avertissements : Traoré (67′) pour Amiens ; Lekhal (48′), Gibaud (62′) pour Le Havre.

BUTS : Diakhaby (29′), Lahne (56′) pour Amiens.

AMIENS SC : Gurtner – Assogba (Sy, 45′), Gendrey (Mendy, 45′), Monzango, Xantippe – Fofana (Traoré, 45’°, Lachuer (Gomis, 45′ puis Fofana, 76′), Lusamba (Gene, 65′) – Papeau (Ouhatti, 65′), Ciss (Colin, 72′), Diakhaby (Lahne, 45′).

Remplaçants : Rongier (g.), Colin, Gene, Gomis, Lahne, Mendy, Ouhatti, Traoré, Sy.

Entraîneur : Philippe Hinschberger.

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gegennie
gegennie
3 mois il y a

J’aime bien Lahne , je n’avais pas approuvé son départ , j’espère qu’on va le garder