Christophe Huck (Longueau) : « Si on marque en premier… »

Christophe HUCK Longueau

Battu pour la douzième fois en douze journées, l’ESC Longueau est plus que jamais au plus mal mais Christophe Huck retire malgré tout de la fierté dans la prestation réalisée face à la réserve de l’Amiens SC (0-2).

De la fierté malgré tout

« Je suis vraiment fier de mes joueurs. On a repris la deuxième partie de saison avec de bonnes intentions, on a raté notre entame à Marcq, ce n’était pas admissible, on a continué à travailler fort. On vit quelque chose de particulier. Les gens pensent que c’est le feu dans la maison, que c’est le conflit perpétuel, mais ce n’est pas le cas. On travaille très fort. On est monté d’un cran dans l’état d’esprit, on a bien représenté notre club. Je suis déçu parce qu’Amiens mérite la victoire sur ses armes offensives, mais au regard de la première mi-temps, si on marque en premier, personne ne crie au scandale. Ce but juste avant la mi-temps fait mal pour la dynamique et le scénario du match. Partir en seconde mi-temps avec un handicap était compliqué et on prend le deuxième trop vite. On gère mal la situation. Je suis très déçu pour les joueurs parce qu’ils bossent beaucoup. Le groupe manque encore de charisme sur le terrain, de leadership, on n’a pas ce profil. Avec un leadership plus appuyé, on ne serait pas dans cette situation. On va remettre ça. Comment faire pour repartir après une défaite, on le sait, on trouve toujours un moyen de le faire mais j’aimerais qu’on se pose un jour la question de comment repartir après une victoire pour connaître autre chose et avoir un autre vécu avec les joueurs. »

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *