Christophe Delmotte (VAFC) : « Le compteur continue à tourner »

Christophe Delmotte VAFC

Encore une fois sur courant alternatif, le VAFC a concédé un huitième match sans victoire à domicile cette saison, samedi soir face à Guingamp (1-1). Pourtant, les Valenciennois menaient à la mi-temps face à une pale équipe bretonne qui a su se réveiller au retour des vestiaires. Néanmoins, Christophe Delmotte voulait retirer du positif de cette nouvelle prestation en demi-teinte à domicile. Entretien.

Christophe, on a encore eu le sentiment de voir un VA à deux vitesses, avec une première mi-temps correcte et une seconde plus difficile. Est-ce votre analyse de ce match ? 

On voulait bien repartir en deuxième mi-temps, mais Stéphane (Dumont, ndlr : l’entraîneur de Guingamp) a dû les remuer et ils en ont mis plus. De notre côté, on a fait le dos rond mais on aurait sans doute pu mieux le faire, en cassant un peu le jeu notamment comme on n’arrivait pas à ressortir le ballon. Ce début de deuxième mi-temps a conditionné beaucoup de choses, on n’a pas réussi à se remettre dans le bon ordre. Par contre, l’état d’esprit affiché en infériorité numérique, c’était top et il y a encore beaucoup de qualités démontrées. Les éléments ne tournent pas dans le bon sens mais c’est à nous d’insister et de persévérer. Chacun a eu sa mi-temps, mais on n’a pas su faire la différence, il nous a manqués d’être tueur, chirurgical et clinique. Il n’y aurait vraiment rien n’eu à dire si on menait 2-0 à la mi-temps.

N’est-ce pas frustrant malgré tout ce scénario ?

Oui, c’est frustrant. Même sur la fin, en infériorité numérique, on a réussi à pousser. On a eu un passage difficile au début de l’infériorité numérique, puis j’ai le sentiment qu’on a mieux fini que Guingamp. Après il faut se dire que c’est un point. Le compteur continue à tourner, même si ce n’est pas de la façon qu’on voulait. On aurait aimé obtenir cette victoire pour Bruno (Plumecocq, ndlr : le directeur du centre de formation décédé fin décembre). Maintenant, il nous a aidés d’en-haut quand c’était difficile. On a une grande pensée pour lui et toute sa famille.

vafc Bruno Plumecocq

Il va encore falloir attendre pour tenir le match référence que vous appeliez de vos vœux

A l’issue du premier quart d’heure de la seconde période, on commençait vraiment à sortir la tête hors de l’eau. Puis, on prend ce penalty au pire des moments. Après on a tous des temps faibles et il faut savoir lutter dans ces temps faibles. S’il n’y avait pas eu ce penalty, ça aurait pu être un match référence sur lequel s’appuyer. Finalement, c’est encore comme à Sochaux où il y a une référence au niveau du jeu en première mi-temps puis mentalement en seconde période en étant encore une fois en infériorité numérique. Dans la difficulté, on affiche des valeurs, c’est quelque chose que les joueurs ont en eux, il faut savoir le garder.

Vous avez encore pris un rouge, il y aura encore un suspendu au prochain match…

C’est un problème, mais il y a toujours une solution aux problèmes. On a un groupe constitué, un effectif en qualité et en quantité pour répondre à ça. Maintenant, ça peut être un élément perturbateur avec les cas de Covid qui se multiplient. Désormais on testera lundi matin avant le premier entraînement de la semaine.

Au-delà des joueurs, certains membres du staff étaient absents sur ce match. Qu’en est-il pour eux, on pense notamment à Jérémie Janot ? 

Il a été testé positif et il revient lundi. Comme pour tout staff, on peut être touché et on a eu notre part aussi.

Tous les joueurs sont-ils vaccinés ? 

Quelques-uns (ndlr : trois) ne sont pas encore vaccinés, mais c’est une minorité.

Qu’en est-il des joueurs positifs et absents sur ce match ? 

Ils doivent reprendre en début de semaine et seront aptes pour le déplacement à Nîmes.

Propos recueillis par Arthur LASSERON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article