Cheick Doucouré (RC Lens) : « Je m’affirme beaucoup plus »

Cheick Doucouré RC Lens
FEP / Panoramic / Imago

Discret mais indispensable dans le milieu de terrain mais également dans le vie au quotidien du RC Lens, Cheick Doucouré a évoqué son évolution au sein du club artésien et son rôle dans une équipe qui joue les premiers rôles en Ligue 1. Entretien.

La défaite à Lyon est-elle digérée ?

Je pense qu’elle est digérée, oui. C’est important de passer au-delà. On sait qu’on méritait plus que la défaite mais c’est déjà oublié. Maintenant, on est plus focus sur Troyes.

En tant que joueur d’expérience au club, comment voyez-vous votre nouveau rôle au RC Lens ?

C’est un grand plaisir pour moi d’accueillir des joueurs ici. Je suis quelqu’un de simple, facile à vivre, je rigole avec tout le monde. C’est bien pour les nouveaux de voir des gens bien dans le groupe, ça leur permet de bien s’intégrer.

Vous avez pris une vraie dimension au sein de cette équipe…

C’est important de jouer un rôle dans une équipe. Je suis content de ça. C’était un rêve pour moi de grandir dans ce club. Je l’ai fait, c’est bien pour ma progression.

Dans quels domaines pensez-vous avoir franchi un cap ?

Je pense que je m’affirme beaucoup plus. Avant, j’étais calme, ne parlais pas, je faisais mon travail sur le terrain et ça s’arrêtait là. J’ai beaucoup discuté avec le coach au début de saison et il m’a dit de plus m’affirmer et je pense que j’ai progressé sur ce point et c’est important. Sur le terrain je replace mes coéquipiers. Ca fait quatre ans que je suis là et je comprends beaucoup de choses. Je mets les jeunes dans le bon chemin aussi. Dans le vestiaire, il y a beaucoup de cadres et je les laisse beaucoup parler parce que c’est leur rôle. Par contre, sur le terrain, c’est important pour moi de parler aux jeunes, de les replacer.

Quelle place prend cet objectif d’aller à la Coupe du Monde durant cette saison ?

La sélection c’est quelque chose de très grand. C’était un rêve de jouer pour l’équipe A du Mali. On est en pleine qualification pour la Coupe du Monde, ça se passe bien parce qu’on est premier du groupe mais il faut continuer à faire des bons matches. Maintenant, on est à Lens pour l’instant, on ne parle que de Lens.

Comment est votre relation avec Seko Fofana ?

On est très proche. Je ne le connaissais pas avant son arrivée mais il est Ivoirien, j’ai grandi un peu en Côte d’Ivoire et les choses se sont bien passées dès le départ. On a beaucoup communiqué sur le terrain au début et aujourd’hui ça se passe très bien entre nous. J’espère que ça va continuer.

Vous semblez avoir le rôle défensif à ses côtés, est-ce plus complexe que ça ?

J’ai déjà joué dans ce rôle avec Guillaume Gillet et ça se passait très bien. Seko est arrivé et c’est à peu près pareil. Il percute et se projette beaucoup donc il faut quelqu’un qui gère les équilibres derrière. C’est mon rôle, je pense que je le fais très bien et ça permet à l’équipe de garder un point d’équilibre. Ca nous fait faire de bons matches et je pense qu’il faut continuer comme ça.

Dans quel domaine avez-vous suffisamment progressé pour être aujourd’hui un titulaire indiscutable ?

Je pense que j’ai pris beaucoup d’expérience en jouant à ce poste. Yannick Cahuzac me parle beaucoup, essaye de me corriger et j’essaye d’apprendre auprès de tout le monde. Je continue de progresser.

Comment vivez-vous le fait d’être le moins médiatisé des cadres lensois ?

Je n’en sais rien, je ne sais pas de qui ça parle mais mon objectif est de continuer à faire de gros matches. Tôt ou tard, ça parlera de moi et le plus important est de faire mes matches.

 

Pour Franck Haise, il a un « bagage extrêmement complet »

« Cheick Doucouré a progressé à tous les niveaux, très sincèrement, que ce soit dans la lecture des situations, l’équilibre d’équipe, les sorties de balle. Il avait un point fort à la récupération et il continue à l’enrichir. Je trouve surtout qu’il progresse dans la volonté de verticaliser, des passes qui cassent les lignes, éliminent les joueurs et c’est quelque chose que je lui demande. Il commence à avoir un bagage extrêmement complet. La médiatisation des joueurs ne dépend pas de moi. Ce que je sais, c’est que c’est une personne de qualité, qui a toujours à l’écoute, est très humble. Il a une éducation, des valeurs. Les gens qui connaissent bien le football savent très bien qui est Cheick Doucouré, je n’ai pas d’inquiétude. »

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires