[CDF] Thaon – Amiens SC : les notes des Amiénois

Hassane Bandé Amiens SC
Adrien Rocher - Le 11 HDF

Incapable de mettre à profit sa supériorité numérique durant la quasi-intégralité de la seconde période, l’Amiens SC s’est pris les pieds dans le tapis face à Thaon-les-Vosges (0-0, 4-2 tab). Découvrez nos notes des Amiénois après ce 32e de finale de coupe de France. 

Les satisfactions :

Paul Charruau (5) : pour ce qui pourrait être le dernier match de sa saison, Paul Charruau n’a pas grand-chose à se reprocher. Il ne s’est peut-être pas montré décisif lors de la fatidique séance des tirs au but, étant notamment un peu court sur la première tentative vosgienne, l’habituelle doublure de Régis Gurtner a bien fait le peu qu’il a eu à faire durant le temps réglementaire. Il pourra toujours se targuer de ne pas avoir pris de but comme au tour précédent.

Youssouf Assogba (5) : confirmé dans l’axe de la défense après sa bonne sortie à Laval, Youssouf Assogba a livré un match plutôt solide, montant en puissance au fil des minutes. Encore plus tranchant au retour des vestiaires, il a terminé le match à son habituel poste de latéral droit après le passage au 4-4-2. Après avoir bouclé son couloir, il s’est porté vers l’avant et aurait même pu faire trembler les filets sur une tentative osée mais finalement intéressante de l’extérieur de la surface de réparation.

Antoine Leautey (5) : titulaire quasi surprise au regard de l’ampleur de la rotation, Antoine Leautey n’a pas montré le meilleur visage possible. Pour autant, c’est lui qui s’est montré le plus précis au niveau des centres, notamment dans le trop court temps fort amiénois en première période. Encore un peu court physiquement, il est sorti à la 67e minute de jeu, remplacé par Ange Chibozo volontaire mais extrêmement maladroit.

Les notes de Thaon – Amiens SC :

Les déceptions :

Junior Fofana (3,5) : son aisance technique dans les premières minutes laissait présager le meilleur, la suite fut bien moins convaincante. Si le terrain du stade Robert Sayer était tout sauf un billard, le jeune milieu de terrain ne peut se cacher derrière cette simple excuse pour expliquer ses trop nombreuses pertes de balle sous pression. Parfois trop tendre dans l’impact, il n’a pas non plus su sortir la tête de l’eau en dépit d’un contexte plus favorable en seconde période. Remplacé par Mattheo Xantippe (83′).

Hassane Bandé (2) : de son premier contrôle jusqu’à son tir au but raté, le Burkinabé est totalement passé à côté de son match. Seule éclaircie dans sa torpeur, son une-deux avec Sebastien Ring débouchant sur la plus grosse occasion amiénoise en première période (24′). Capable de littéralement disparaître, il n’est ni bon dans le jeu combiné, ni intéressant en matière d’espaces dans la profondeur et incapable de faire la différence en un-contre-un. Un naufrage sur toute la ligne.

Tolu Arokodare (3) : et dire que ce match aurait pu prendre une toute autre tournure s’il avait converti son occasion franche dès la première minute de jeu… Mais comme souvent le Nigérian s’est montré maladroit dans le dernier geste, emprunté techniquement et rarement inspiré dans ses déplacements. Et s’il est parvenu à faire trembler les filets, c’est au prix d’une faute dans le domaine aérien (11′) amenant l’arbitre de la rencontre à refuser son but à juste titre. Alors qu’il pouvait se servir de ce match pour débloquer son compteur, Tolu Arokodare n’a fait qu’amplifier les doutes à son sujet.

Sebastian Ring (3) : le Suédois a-t-il déjà fait un bon match depuis qu’il porte le maillot de l’Amiens SC ? Qu’importe l’adversaire, qu’importe la configuration du match, qu’importe la compétition, la doublure de Mattheo Xantippe donne toujours le sentiment d’être d’une neutralité absolue. Face à Thaon-les-Vosges, il n’a rien montré de positif sur le plan offensif, à l’exception du une-deux avec Hassane Bandé où il droit en plus centrer davantage en retrait. Défensivement, il fut l’Amiénois le plus en difficulté. Remplacé par Kassoum Ouattara (83′).

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *