[CDF] Thaon – Amiens SC : les clés du match

Amiens SC Lamentin
Loic Baratoux/Icon Sport

Remis dans le sens de la marche en gagnant à Laval, l’Amiens SC aborde une semaine chargée avec pas moins de trois rencontres en six jours, dont une toute première aux allures de traquenard face à Thaon-les-Vosges. Découvrez l’essentiel des infos à connaître à quelques heures de ce match comptant pour les 1/32es de finale de coupe de France. 

L’Amiens SC a un parcours à poursuivre

Après avoir terminé 2022 sur une bonne note en allant s’imposer à Laval, l’Amiens SC a bon espoir de lancer la nouvelle année par une qualification pour les 16es de finale de la coupe de France. Pour cela, les Amiénois devront éviter le piège face à une équipe de Thaon-les-Vosges qui a tout du potentiel épouvantail. Et entre la volonté de maintenir une équipe compétitive pour minimiser les chances de mauvaise surprise et la nécessité de mettre certains cadres au repos pour ne pas rater le virage à venir en championnat, l’Amiens SC a une équation à résoudre loin d’être évidente. Preuve que ce 32e de finale en apparence clément est loin d’être gagné d’avance.

La présentation de la rencontre

L’Amiens SC va être très remanié

Outre les absences pour cause de blessure de Mathis Lachuer, Formose Mendy et Abdourahmane Barry, Philippe Hinschberger a décidé de mettre au repos de nombreux cadres avant une semaine cruciale en championnat. Ainsi, Régis Gurtner, Nicholas Opoku, Jérémy Gélin, Jessy Benet, Gaël Kakuta, Papiss Cissé n’ont même pas fait le long déplacement en bus direction les Vosges. Rare rescapé potentiel, Mamadou Fofana devrait donc porter le brassard de capitaine face à Thaon. Le tout pour entourer de jeunes éléments dans le secteur défensif. Devant, le duo Chibozo-Tolu tient la corde pour débuter la rencontre.

Les compositions probables

Philippe Hinschberger attend « un comportement digne d’une équipe professionnelle »

« Il y a des paramètres à prendre en compte sur des matches de coupe avec un adversaire qui est deuxième de son groupe de N3, invaincu depuis le début de la saison, a éliminé Sochaux, a failli éliminer Reims l’an dernier. On sait à quel match on s’attend, quel comportement il faut que l’on ait, un comportement digne d’une équipe professionnelle. Ca ne veut pas dire que l’on va gagner, mais il faut avoir le bon comportement. L’adversaire fera son match, on fera le nôtre et que le meilleur gagne. Ca va être dur, c’est du 50-50. Chez une équipe de N2, c’est du 60-40 pour l’équipe de N2. Il faut tout englober, les conditions de jeu qui ne seront pas facilitantes pour nous.»

Entretien avec Philippe Hinschberger avant Thaon – Amiens SC

Le chiffre : 6

Après Anzin, Cambrai, Linas-Montlhéry, Chambly et l’Aiglon du Lamentin, l’Amiens SC va défiler un sixième club amateur en coupe de France depuis la nomination de Philippe Hinschberger en juin 2021. Jusqu’ici, les Picards ont toujours su éviter la mauvaise surprise en gagnant à quatre reprises dans le temps réglementaire. Seuls Linas-Montlhéry et Chambly ont obligé les Amiénois à avoir recours à la fatidique séance des tirs au but.

Un commentaire

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *