[CDF] LOSC – Pau : les notes des Lillois

LOSC
Franco Arland/Icon Sport

Pour son deuxième match dans la doyenne des compétitions, le LOSC recevait le Pau FC. Et pour ce 16e de finale, les hommes de Paulo Fonseca ont fait le minimum mais on assurait leur qualification. Découvrez les notes des Lillois après ce match de Coupe de France.  

Les satisfactions

Edon Zhegrova (7) : le remplaçant d’Adam Ounas a très bien su profiter des minutes qui lui ont été données pour se montrer. Tout au long de la partie, Edon Zhegrova a été un véritable danger pour la défense du Pau FC. C’est d’ailleurs lui qui était à l’origine du premier but du LOSC. Après un bon débordement, le numéro sept du soir poussait Kouassi à la faute (37′). Il aura pour autant souvent manqué de précision lors du dernier geste.

Benjamin André (6) : comme à son habitude, le milieu de terrain de Lille aura été une véritable tour de contrôle pour son équipe. Lorsque les Lillois récupéraient le ballon, la plupart du temps, Benjamin André y était pour quelque chose. Il s’est également montré juste dans son jeu aux pied lors de cette rencontre.

Alexsandro (6): alignait au coeur de la défense lilloise, le Brésilien ne s’est pas tombé dans le piège du Pau FC. Tout au long de la partie, Alexsandro s’est montré solide défensivement et propose dans la relance.

Les notes

LOSC

Les déceptions

Carlos Baleba (4) : sortie à la 73′ minute de jeu, le jeune milieu n’aura pas été très en vue lors de ce 16e de finale de Coupe de France. Il s’est, à de nombreuses reprises, montré maladroit dans ses passes. Carlos Baleba n’a également pas assez apporté offensivement. Une prestation qui est loin de ce que le Camerounais avait pût proposer lors des précédentes rencontres.

Rémy Cabella (4) : le numéro dix du LOSC a souvent été trouvé par ses coéquipiers dans les trente derniers mètres de Pau. Néanmoins, Rémy Cabella s’est montré, à de trop nombreuses reprises, imprécis dans ses gestes. Des passes trop appuyées ou des dribbles approximatifs, son saignement de nez du début de la partie aura peut-être perturbé le meneur de jeu lillois.

Clément Rossi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *