[CDF] Linas-Montlhéry – RC Lens : les notes des Lensois

Danso RC Lens
Franco Arland/Icon Sport

Le RC Lens s’est qualifié pour les 16es de finale de la Coupe de France sur la pelouse de Linas-Monthléry (0-2). Découvrez les notes des Lensois après ce match dans la doyenne des compétitions. 

Les satisfactions

Claude-Maurice (7) : le numéro dix de cet après-midi a fait beaucoup de différences balle au pied. C’est notamment grâce à lui que le RC Lens s’est procuré ses situations les plus dangereuses lors de la première mi-temps et au début de la seconde. Il a aussi fait preuve d’une technique remarquable qui l’a fait sortir du lot lors de cette rencontre. Sa sortie à l’heure de jeu peut donc être regrettable car on aurait aimé voir ce joueur trente minutes de plus sur la pelouse.

Abdul Samed (7) : lors de cette rencontre, Franck Haise avait besoin de vrai métronome au milieu du terrain. Et grâce à Salis Abdul Samed le coeur du jeu a bien été gardé. Le milieu de terrain de 22 ans a été décisif à la récupération du ballon et lors de la relance. Et avec un tel joueur, la bataille du milieu du terrain a logiquement été remportée par les Sang et Or. C’est la deuxième bonne prestation que nous offre Abdul Samed après le match contre le PSG.

Danso (7) : si le RC Lens n’a pas encaissé de but contre les hommes de Stéphane Cabrelli c’est notamment grâce au bon match des défenseurs de l’équipe. En particulier, grâce à celui de Kevin Danso. Le défenseur de 24 ans n’a rien laissé au hasard lors de cette rencontre et a presque dégouté les attaquants du club de la banlieue parisienne.

Les notes

RC Lens

En bref

Dans les buts, Jean-Louis Leca (5) n’a pas réellement été sollicité lors de cette partie. Jonathan Gradit et Massadio Haidara ont tous deux réalisé une bonne prestation mais sans pour autant se démarquer par rapport au reste de l’équipe (5). Pour sa première titularisai sous les couleurs du RC Lens, Julien Le Cardinal a réalisé un match intéressant mais ses centres ont néanmoins manqué de pressions lors de la seconde période (5). Lukasz Poreba et Ismael Boura sont quant à eux légèrement sorts du lot grâce à leurs différences techniques sur la pelouse (6). Enfin, en ce qui concerne les attaquants, Loïs Openda et Rémy Labeau ont proposé de bonnes choses mais se sont montrés trop maladroits lors du dernier geste (5).

Clément Rossi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *