Bruno Irlès (QRM) : « Valenciennes va nous faire souffrir »

Bruno Irlès QRM
Anthony BIBARD / FEP / Panoramic / Imago

Surprenant en tout début d’exercice, le Quevilly-Rouen Métropole de Bruno Irlès est tout doucement rentré dans le rang sur les trois dernières sorties et semble désormais être un réellement concurrent pour le maintien. Présentation de l’adversaire de Valenciennes pour cette rencontre de la septième journée de Ligue 2.

La dynamique

Paradoxalement, Quevilly-Rouen est en difficulté une fois que son groupe est formé. Très bon sur les trois premiers matches, récoltant un match nul et deux victoires, le groupe de Bruno Irlès n’a depuis pas décroché le moindre point. Enfin largement renforcés, les Normands n’ont pourtant pas réussi à enchaîner face à des concurrents directs du bas de tableau. Battus à domicile par Bastia (1-2), les Quevillais ont également subi la loi de Grenoble (0-2) quelques jours plus tard avant de chuter, plus logiquement, contre le Paris FC (0-1). C’est donc en adversaire direct pour le maintien que QRM se rendra à Valenciennes, ce samedi. Et la victoire semble impérative pour les deux équipes.

Le joueur à suivre

Arrivé ces derniers jours en Normandie, Florian Jozefzoon sera la véritable attraction du côté quevillais. Avec un CV bien garni, l’ailier néerlandais va apporter sa vitesse et sa percussion à une équipe armée pour faire mal en contre. Avec 123 matches de Championship, 99 en Eredivisie mais également 9 en Europa League, Jozefzoon va apporter une véritable expérience du haut niveau au promu en Ligue 2.

La déclaration

« Dans nos trois défaites, il y a du positif. Avant fin août, on savait qu’on n’allait pas être au complet, aujourd’hui, on l’est. On a notre effectif, notre objectif entre les mains. On veut partir sur cette saison sans oublier ce qui a été fait. Pour ce groupe, c’est le coup d’envoi de la saison. [..] Mal en point ou non, Valenciennes est un cadre de la Ligue 2. Ca fait un moment qu’ils sont ici, ils ont prouvé qu’ils ont largement leur place à ce niveau. On sait contre qui on va jouer. Quand vous avez en face Robail et Guillaume, vous savez que vous allez souffrir et Valenciennes va nous faire souffrir, mais on sait qu’on peut faire souffrir n’importe qui aussi. On y va avec beaucoup d’envie. »

Bruno Irlès (entraîneur de QRM)

Le mercato

Ils sont arrivés : Nicolas Lemaître (gardien, Reims) ; Nathan Dekoke (défenseur, La Duchère) ; Till Cissokho (défenseur, Clermont, prêt) ; Duckens Nazon (attaquant, Saint-Trond) ; Cyril Zabou (milieu, Chambly) ; Bridge Ndilu (attaquant, Nantes, prêt) ; Souleymane Cissé (défenseur, Celta Vigo, prêt) ; Garland Gbellé (milieu, La Duchère) ; Louis Pelletier (gardien, Reims) ; Yann Boé-Kane (milieu, Astra Giurgiu) ; Stéphane Lamberse (défenseur, Orléans) ; Kalidou Sidibé (milieu, Toulouse, prêt) ; Florian Jozefzoon (attaquant, sans club).

Ils sont partis : Jordan Gobron (défenseur, Béziers) ; Mathéo Remars (milieu, Saint-Brieuc) ; Lucas Toussaint (milieu, Martigues) ; Romain Hanquinquant (gardien, Alençon) ; Adrien Pianelli (défenseur, Rouen) ; Stanislas Oliveira (milieu, sans club) ; Virgile Pinson (milieu, sans club) ; Ahmed Soilihi (défenseur, sans club).

Fins de prêts : Andrew Jung (attaquant, Châteauroux) ; Mickaël Nadé (défenseur, Saint-Etienne) ; Sambou Sissoko (défenseur, Reims).

Le chiffre

13 – Vice-champion de National la saison passée, le promu Quevilly-Rouen Métropole a dû largement remanier son effectif durant l’été. Avec l’arrivée de Florian Jozefzoon durant la trêve internationale, l’effectif normand a tout simplement enregistré treize arrivées. Dans l’autre sens, en incluant les fins de prêts, onze joueurs sont partis de Normandie.

Le groupe quevillais

Lemaître, Lejeune – Padovani, Dekoke, Bansais, Rotsen, Cissé – Diaby, Sidibé, Haddad, Gbelle, Boé-Kane, Sangaré, Bahassa, Zabou – Dadoune, Nazon, Jozefzoon, Ndilu.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires