Bruno Irlès (QRM) : « On n’avait pas le meilleur budget mais on est monté »

Bruno Irles QRM

Au sortir d’une préparation totalement manquée pour de nombreuses raisons, les joueurs de Bruno Irlès vont tenter d’effacer les matches amicaux pour lancer idéalement cette saison du retour dans le monde professionnel. Présentation de l’adversaire de l’USL Dunkerque pour cette rencontre de la première journée de Ligue 2.

La dynamique

Promu en ligue 2, le Quevilly-Rouen Métropole de Bruno Irlès a vécu un été loin d’être idéal. Au moment de se déplacer à Tribut pour y affronter Dunkerque, les Normands n’ont tout simplement que dix-huit joueurs officiellement sous contrat et ont perdu leur meilleur buteur de l’an passé, Andrew Jung, reparti à Châteauroux après son prêt réussi. De quoi rendre la préparation extrêmement compliquée pour le club quevillais. Parfois sur les terrains avec seulement quatorze joueurs professionnels, les Seinomarins ont vécu une campagne amicale cauchemardesque, ponctuée de cinq défaites en cinq matches, neuf buts encaissés mais surtout zéro marqués. Totalement l’inverse du plein de confiance réalisé par les Dunkerquois au cours du mois de juillet.

Romain Revelli (USL Dunkerque) : « J’ai fixé des objectifs à court terme »

La déclaration

« On sera dans la continuité de l’an dernier ou presque, parce qu’on n’a pas beaucoup d’attaquants, mais les principes resteront les mêmes. Ce qui a été vu en National ressemblera à ce que l’on va faire ce samedi. Quand on voit la L1 et la L2, on constate qu’il y a très peu de mouvement donc ce n’est pas forcément compliqué juste pour nous. L’avantage d’autres clubs de la division c’est qu’ils partent d’un effectif de 25-30 joueurs qu’ils doivent affiner, nous on part de dix joueurs que j’ai maintenu du groupe qui était en National et j’ai donc beaucoup plus de joueurs à faire venir et ce n’est pas évident. Quand je dis que l’on n’est pas prêt, je n’en veux à personne, ou alors à moi, parce que c’est moi qui recrute. C’est conjoncturel et on n’est que QRM qui arrive en Ligue 2. Les gens nous connaissent moins. L’an dernier, on n’avait pas le meilleur budget mais on est monté. »

Bruno Irlès (entraîneur de QRM)

Le chiffre

0 – La préparation de Quevilly-Rouen Métropole offre deux zéro pointés. Incapables d’inscrire le moindre but lors des cinq matches de préparation disputés cet été, les Normands n’ont logiquement remporté aucune de ces cinq rencontres. Pire encore, les Quevillais se sont inclinés à chaque sortie, face à trois formations de Ligue 2 ainsi que deux pensionnaires de National 1. Loin d’être idéal.

Le groupe quevillais

Lemaître, Lejeune, Pelletier (gardiens) – Cissokho, Dekoke, Taillan, Bansais, Tegar – Diaby, Padovani, Gbellé, Sangaré, Rotsen, Metelus – Haddad, Bahassa, Corenthin, Koumba.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments