Bernard Joannin s’explique sur le départ de Christophe Pélissier

Au lendemain de l’annonce du départ de Christophe Pélissier du poste d’entraîneur de l’Amiens SC, Bernard Joannin tenait une conférence de presse pour justifier cette décision importante dans l’histoire du club. Explications.

La fin d’une idylle de plus de quatre ans

Bernard Joannin l’avait assuré, lors d’un entretien exclusif accordé au 11 Amiénois le 17 mai dernier, l’avenir de Christophe Pélissier serait réglé « en l’espace de cinq minutes autour d’une table », l’intéressé ayant les cartes en main à propos de son avenir. Finalement, il aura fallu attendre trois jours pour que les négociations quant à une prolongation du contrat de l’entraîneur de la montée en Ligue 1 échouent et que les deux parties décident finalement de se séparer. Une perspective à laquelle Bernard Joannin était préparé, même s’il maintient que sa volonté première était de conserver le natif de Revel. « Je savais que ce serait dur. J’avais beaucoup d’affection pour Christophe, bien entendu que j’aurais aimé le garder. Maintenant, vous savez quand vous êtes chef d’entreprise, vous devez être respecté, assène le président de l’Amiens SC. A un moment donné, quand vous dîtes quelque chose, il faut savoir s’y tenir. »

Considérant que l’entrée en vigueur des nouveaux droits TV à l’été 2020 serait une échéance importante pour le club, Bernard Joannin souhaitait disposer d’une certaine flexibilité avant de lancer un « nouveau projet » de grande envergure en cas de nouveau maintien en Ligue 1. De son côté, Christophe Pélissier considérait avoir suffisamment prouvé depuis quatre ans pour obtenir un contrat longue durée. Deux visions des choses qui n’ont jamais pu s’accorder. « J’ai discuté avec Christophe, les choses se sont bien passées et chacun a pris ses responsabilités, résume Bernard Joannin. Je comprends sa position de s’inscrire dans un nouveau challenge. Je pense que de son côté, il a compris ma position d’être prudent dans un premier temps avant de construire un nouveau projet sur le long terme. Personne ne pourra revenir sur ces cinq magnifiques années et nous allons désormais construire une nouvelle histoire. »

Amiens SC : Bernard Joannin dresse le portrait-robot du futur entraîneur

En attendant, ce départ suscite la colère d’une grande majorité de supporters, encore très attaché à l’homme de la montée et des deux maintiens en Ligue 1. « C’est logique car Christophe a fait des choses extraordinaires avec nous. Il est parti sur un nouveau challenge, il y a une déception mais celle-ci doit devenir euphorisante quand les supporters verront le nouveau projet du club, promet Bernard Joannin, qui ne craint pas le départ de certains joueurs échaudés par le départ de leur entraîneur. Pour en avoir discuté avec eux, ils savent que le milieu du football est comme ça. Ils sont sous contrat avec l’Amiens SC et ils seront là à la reprise. Je n’ai aucune inquiétude à ce sujet-là. » Reste encore à savoir avec quel entraîneur, tout en sachant que celui-ci aura fort à faire en succédant au meilleur entraîneur de l’histoire du club.

Romain PECHON

6 Commentaires

Commenter
  1. le président a raison……maintenant……! nous verrons tout cela dans quelques semaines ! l’avantage de la situation c’est que si il a raison on lui rendra hommage mais si il a tort on ne va pas le rater…..!!!!!
    car il a fait le choix de WILLIAMS le fric contre PELLISSIER le sport…….Dans la sphère football c’est hélas banal mais on voit comment ça peut se terminer……les exemples sont nombreux et cette saison c’est MONACO……! Avoir de l’ambition pourquoi pas, mais péter plus haut qu’on a le cul comme on dit en picardie ça peut ètre fatal !! l’avenir nous dira si il a raison aujourd’hui !!

  2. Asc champions project ?

    Je comprends que les droits tv vont apporter plus d’argent à l’asc.

    Par contre, j’ignorais qu’on était le seul club de ligue 1 à en profiter.

    En plus, l’inflation n’existe pas et personne n’est au courant à l’etranger pour nos droits tv.

    On est chanceux !

    • Mdr David oui c’est clair le pactole pour amiens va être tel qu’on sera parmi les gros bras du championnat en 2020 ! D’ailleurs là on est déjà chaud du slip avec ces transferts très avancés dès maintenant !!

  3. Le président est dans son rôle. ..c’est lui qui aussi qui par ses apports de fonds personnels a également contribué à amener l asc en ligue1.
    Et c’est bien connu c’est celui qui paye qui commande. .encore plus vrai dans le milieu du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *