Benoît Sturbois (Amiens Portugais) : « Une très bonne base de travail »

Pour le premier match de Benoît Sturbois à sa tête, l’Amiens Portugais a accroché le leader Abbeville (1-1), jusqu’ici intouchable, et ainsi lancer de bonne manière ce nouveau cycle au sein du club. Entretien.

Benoît Sturbois, quel jugement portez-vous sur ce match nul contre Abbeville, le leader de la poule ? 

C’est un très bon résultat. Quand on regarde la physionomie du match, en se disant qu’on a mené 1-0 et qu’on se fait reprendre après avoir pris un carton rouge, on aurait tendance à se dire qu’on pouvait espérer mieux. Maintenant, en toute objectivité, sur l’ensemble du match, le nul est plutôt logique. C’est certain qu’au regard des efforts fournis et du respect des consignes, on aurait aimé que ça se matérialise par une victoire. Après, dans le contenu, Abbeville méritait aussi de prendre un point. Leur but nous fait mal parce qu’il nous empêche de prendre les trois points mais il a aussi permis de voir la réaction des joueurs dans la difficulté.

Et celle-ci a plutôt été positive donc ? 

Oui, je suis content de ce qu’ils ont montré, ils n’ont rien lâché alors que le contexte du match était en notre défaveur avec ce carton rouge que je ne remets absolument pas en question. Il faut surtout louer le fait qu’on ait serré les dents pour conserver ce bon résultat. Pour notre première avec Nordine (Laroussi), on est satisfait, c’est même au-delà de ce qu’on espérait. On a changé notre manière de travailler et c’est une bonne chose de pouvoir débuter de la sorte. Maintenant, il ne faut pas que ce soit un feu de paille, il faudra reproduire ce genre de prestation sur la durée. Il y a encore du déchet mais les intentions sont vraiment bonnes.

Il y a donc une base de travail…

C’est exactement ce qu’on s’est dit avec Nordine (Laroussi), ce match est une très bonne base de travail. Cela prouve qu’on est capable de le faire, maintenant reste à savoir si on est capable de le reproduire. Sur ce point, je pars du principe que ça dépend beaucoup des joueurs, ça n’engage qu’eux. S’ils s’impliquent durant les séances, respectent les consignes et jouent les uns pour les autres, on sera capable de confirmer et d’enchaîner. Maintenant, je reste sur mes gardes et je demande aux joueurs de nous prouver qu’ils sont capables de le faire.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Benoît Sturbois (Amiens Portugais) : « Ce n’était pas du tout dans mes plans »

Régional 2 : L’AC Amiens (b) encore battu, l’Amiens Portugais prend un bon point

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *