Benoît Sturbois (Amiens Portugais) : « On veut finir dans les cinq premiers »

Benoit Sturbois Portugais

Après deux saisons écourtées par la crise sanitaire, l’Amiens Portugais aborde le nouvel exercice avec l’ambition de jouer les premiers rôles en dépit de nombreux départs dans le secteur défensif. Et cela passe par une bonne entrée en matière face à la réserve de l’AC Amiens, ce dimanche. Entretien avec Benoît Sturbois.

Le bilan de la préparation

« On n’a pas gagné un match cette année mais ça ne m’inquiète pas du tout, parce qu’on n’a jamais pu bénéficier de l’ensemble de l’effectif, pour diverses raisons entre Covid, vacances, pass sanitaire. On a fait quatre matches de préparation qui se sont soldés par deux défaites et deux nuls. On a gagné notre premier match officiel en coupe et on va essayer de rester sur cette dynamique-là. On a vraiment eu pas mal de pépins physiques, pourtant on a essayé de travailler avec beaucoup de prévention. Il va falloir vraiment faire attention parce que cette prépa ne nous met pas dans les meilleures dispositions en termes de résultats, même si en termes de contenu c’était plutôt intéressant. On a comblé les départs, on a recruté en qualité mais il faut le temps que la mayonnaise prenne et on verra. Je ne cache pas que cette préparation est mitigée. »

La Montoye (R3) : 3-4

Calais Grand Pascal (R2) 3-4

Saint Quentin (b) (R3) 3-3

RC Amiens (R3) : 4-4

Le recrutement

« On avait un groupe assez conséquent l’année dernière parce qu’on avait recruté en masse pour repartir sur de bonnes bases. On a eu pas mal de départs, certains provenant de joueurs qui composaient le groupe à l’entraînement mais n’ont pas joué. C’est difficile de dire s’ils auraient beaucoup joué ou non cette année. L’objectif n’était pas de se retrouver à trente à l’entraînement comme l’an dernier parce qu’on s’est rendu compte qu’il y avait beaucoup de frustration quand on ne prenait pas certains. Il fallait quand même que l’on recrute assez largement pour repartir sur un effectif où l’on garde une grosse majorité et c’est ce que l’on a pu faire. Au niveau des départs, Jean-Baptiste Garnier, Illi et Michel Monteiro sont partis au RC Amiens (R3), tandis que David Da Rocha est parti à Miannay (R2). On peut déplorer l’arrêt de Léo Crépin qui était en concurrence avec Demba Gningue et a préféré arrêté par rapport à ses études. C’est une perte. On a recruté Aurélien Morand de l’US Camon pour pallier cet arrêt. On a fait signer Sofiane Ameur aussi de Camon, Chirel Ngakosso, Enzo Tachet qui est passé par Montargis en N3, Doan et Juliano en provenance de Beauvais, Poiré qui était libre. On a aussi gardé la quasi-totalité des joueurs que l’on souhaitait garder. Je suis plutôt satisfait du recrutement d’autant plus que les moyens sont assez limités. Ils ont adhéré au projet, soit pour reprendre du plaisir soit pour repartir sur un nouveau challenge. Il y a un état d’esprit irréprochable dans l’ensemble du groupe, que ce soit les arrivants ou ceux qui étaient déjà là. C’est un peu compliqué parce qu’on a pas mal de pépins physique, souvent aux ischio. Le plus grave est pour Camille Poidevin qui est touché au ménisque et risque d’être absent de longues semaines. C’est la grosse absence à déplorer à l’heure actuelle. »

Les objectifs

« Pour être très honnête, l’objectif est de bien figurer dans ce championnat. On veut finir dans les cinq premiers. Déjà, pour s’éloigner des places de descente, sachant que tout a changé pour les réserves qui ont maintenant le droit de monter. Le championnat va être beaucoup plus disputé. L’année dernière on naviguait un peu à vue, mais avec les recrues que l’on vient de faire, il va falloir que les joueurs prennent aussi leurs responsabilités, au même titre que le staff. L’objectif est de finir dans les cinq premières places, et on fera un premier point après quatre matches. Maintenant, ce ne sont que des objectifs, la préparation n’a pas forcément donné satisfaction et on va voir si on doit réévaluer à la hausse ou la baisse rapidement. On espère que l’on ne mettra pas trois ou quatre matches à trouver notre rythme de croisière comme l’an dernier. On espère engranger des points très rapidement et regarder tout de suite vers le haut. »

Le match contre l’AC Amiens (b)

« C’est un peu chiant de démarrer par une réserve parce que ceux qui vont être dans cette équipe toute la saison sans jamais mettre un pied en équipe première sont encore motivés de pouvoir peut-être l’intégrer, je suis bien placé pour en parler. On sait très bien comment ça se passe. Ils sont très motivés, ont l’envie de prouver qu’ils ont leur place en équipe première, mais à partir de fin octobre ils baissent un peu de pied. Jouer la réserve de l’AC Amiens d’entrée, ce n’est pas un cadeau, mais on va faire avec, jouer avec nos armes, faire notre maximum pour essayer de les contrarier et de faire un bon résultat. »

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

AMIENS PORTUGAIS – AC AMIENS (b) 

1ère journée de Régional 2

Dimanche 12 septembre, 15 heures

Stade Michelet, Amiens

Arbitre : M. Soriaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *