Benoit Sturbois (Amiens Portugais) : « On jouera sur ce terrain et puis c’est tout »

Entre report lors des matches à l’extérieur, et matches à domicile délocalisés sur un des terrains synthétiques du stade de la Licorne, Benoit Sturbois avoue une légère forme d’incompréhension avant la réception de Breteuil. Il admet néanmoins que cela ne servira pas d’excuse avant le gros match qui attend l’Amiens Portugais face à Breteuil, dimanche après-midi.

Benoit Sturbois, vous semblez déménager près de l’Amiens SC !

On rejoue au chapitre… Je ne vais pas faire de langue de bois parce que ça fait quinze jours que l’on s’entraîne là-bas. On a des créneaux donc ça nous fait nous entraîner sur la surface sur laquelle on va jouer, ce que l’on n’avait pas pu faire avant de jouer contre Lambersart. On a, peut-être, un avantage, et encore, ça ne fait que quinze jours que l’on est dessus et la plupart des joueurs n’adhère pas forcément avec cette surface. La Ligue force les matches, mais pourquoi elle n’a pas forcé le match de la semaine dernière à Saint-André, alors qu’on était le seul match de ligue à ne pas jouer ? Le match est forcé sur Amiens, mais à l’extérieur, pas forcément, alors que Saint-André avait un synthétique.

C’est difficile à suivre…

Tout à fait, mais on se contente de faire ce que l’on nous demande. On nous demande de jouer, qui plus sur le chapitre, on jouera sur ce terrain et puis c’est tout. La surface sera pour les deux équipes et je ne pense pas que ça aura un impact sur le résultat final. Dans tous les cas, c’est à nous de nous adapter et d’essayer de bonifier les deux points positifs obtenus sur les deux derniers matches contre Abbeville et Lambersart. Si on regarde un peu le classement, ce sont deux équipes qui devraient finir dans le haut de tableau. Il va falloir gagner des matches parce que les matches nuls ne font pas beaucoup avancer. En plus de ça, Breteuil est sur une bonne dynamique et j’espère qu’on pourra l’enrayer pour qu’on puisse en démarrer une. S’il n’y a pas péril en la demeure, il faut quand même emmagasiner des points pour ne pas perdre de vue l’objectif à moyen terme qui est de gagner des places au classement pour s’offrir une bouffée d’oxygène.

Vous ne parvenez finalement pas à enchaîner entre les reports et la coupe…

Exactement. On a quand même réussi à faire un match amical contre le RC Amiens pendant la coupe. Le week-end dernier, on a été pris au dépourvu parce que toutes les équipes de Ligue jouaient, donc trouver une équipe disponible ce n’était pas évident. Faire un match en début de semaine, personne n’était pour parce qu’on sortait d’un match le week-end. On a plutôt essayé d’augmenter les séances d’entraînement, en faisant trois séances sur les deux dernières semaines, en essayant d’accentuer sur l’aspect athlétique pour que les joueurs n’aient pas ce manque de rythme, qui sera la seule chose qui pourra nous faire défaut dimanche. Breteuil enchaîne, nous, non, donc en terme de rythme, ils sont beaucoup plus prêts que nous. A nous de répondre présent sur ce match, en sachant que ça va être un des derniers avant la trêve. Cette coupure a tout de même permis de panser les plaies pour certains parce qu’on avait pas mal de petits pépins physique. On va dire que je suis plutôt mitigé de tout ça. Je suis à la fois satisfait de ne pas avoir joué, mais ça pourrait nous poser problème sur le rythme.

Et vous allez affronter une équipe solide…

J’ai vu un de leurs matches, et c’est une belle équipe avec un gros potentiel offensif. Il va falloir faire très attention à ça. Breteuil est habitué à ces championnats de R2 et R1 parce qu’ils font souvent la navette. On sait que ça va être une équipe difficile à manoeuvrer, qui a l’ambition de remonter en Régional 1. Effectivement, leur dynamique fait qu’ils sont deuxièmes ex-aequo avec Etaples. C’est un peu l’opposé de ce que l’on peut faire en terme de résultats donc c’est un match qui risque d’être compliqué, cependant, les joueurs sont assidus, concernés et concentrés sur les séances d’entraînement. On sent qu’ils ont envie qu’il se passe quelque chose. On a de la qualité intrinsèque dans ce groupe qui est largement capable de faire quelque chose dans ce championnat. Maintenant, il faut que les joueurs en prennent conscience. On fait deux bonnes semaines d’entraînement, ça doit se répercuter sur le terrain et sur le tableau d’affichage. On aura une grosse équipe en face, ce sera l’occasion de voir ce que l’on vaut face à une formation qui terminera dans le top 4-5 du championnat. On verra ce que l’on aura dans le ventre.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

AMIENS PORTUGAIS – BRETEUIL

8ème journée de Régional 2

Dimanche 1er décembre, 14h30

Terrain du chapitre, Amiens

Arbitre : M. Belmokhtari

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *