Benoît Sturbois (Amiens Portugais) : « On avait besoin de cette victoire »

Benoit Sturbois Portugais

Une semaine après son élimination frustrante en coupe de France face à Maubeuge, l’Amiens Portugais a décroché sa toute première victoire de la saison en championnat, en s’imposant dans le temps additionnel à Balagny (1-2). Un résultat, qui plus est au regard du scénario, qui fait le bonheur de Benoît Sturbois. Entretien.

Benoît Sturbois, vous tenez enfin votre première victoire de la saison en championnat !

Elle fait énormément de bien, on pousse un grand ouf de soulagement ! Cette victoire récompense les efforts des joueurs depuis le début de saison. Tout n’a pas été parfait, mais les joueurs n’avaient vraiment pas été avares en efforts. Là, on avait bien insisté sur la nécessité d’avoir les trois points, on avait identifié comment faire mal à Balagny. Par contre, on n’avait pas prévu de prendre un but très rapidement, encore une fois sur un cadeau fait à l’adversaire. Quand on prend ce but, on commence à se dire que les vieux démons reviennent. Derrière ça, on a conservé la possession du ballon, on s’est procuré une ribambelle d’occasions. Camille (Poidevin) égalise juste avant la mi-temps en concluant un bon travail de Chirel (Ngakosso). Puis, il inscrit un second but en toute fin de match, dans le temps additionnel. Cette victoire fait énormément de bien sur le plan comptable bien entendu, mais aussi sur le plan mental. On avait besoin de cette victoire pour faire du bien aux têtes.

Et le scénario renforce ce sentiment…

C’est encore plus beau que si on avait gagné 2-0 ou 3-0. On a su s’arracher pour aller la chercher. C’était une vraie libération pour toute l’équipe quand Camille (Poidevin) lobe le gardien sur ce bon ballon de Sofiane (Ameur). On est vraiment passé par toutes les émotions sur ce match. Quand on finit par gagner, c’est très clairement le scénario parfait.

Vous espériez que cette élimination en coupe de France soit un mal pour un bien. Maintenant, que la première victoire en championnat est là, vous n’avez plus que cet objectif en tête…

On l’espère. La victoire permet de valider l’idée selon laquelle cette élimination était un mal pour un bien. On se fait éliminer au bout de manière frustrante, après avoir fait jeu égal avec une équipe de National 3. On sort la tête haute et derrière on enchaîne une victoire en championnat, qui plus est à l’extérieur, à Balagny. On est vraiment soulagé, content et on espère que ça va nous permettre de lancer notre saison. On est reversé en coupe de la Ligue des Hauts-de-France, mais on se pose vraiment la question de quelle équipe on va envoyer. On n’a pas envie de laisser des forces dans cette bataille, d’autant plus qu’on va à Compiègne, affronter une équipe de Régional 1. C’est un tirage compliqué. L’objectif n’est pas de perdre des joueurs sur ce match. On va sans doute l’aborder comme un match de préparation dans l’optique de la réception d’Etaples, qui sera un gros morceau.

Ce match marque aussi le retour en pleine forme de Camille Poidevin, qui sera à coup sûr un atout non négligeable cette saison…

Il avait retrouvé un peu de temps de jeu la semaine dernière en coupe de France. On le sentait bien en jeu, on a décidé de le titulariser et il nous a bien rendu la confiance en inscrivant un doublé. On connaît ses qualités et son investissement. Il met deux buts, ça va lui permettre de retrouver de la confiance et ça démontre qu’il y a beaucoup de bons joueurs dans ce groupe. C’est de bon augure pour nous de pouvoir compter sur lui. On a aussi Vincent Facquier, qui est de nouveau opérationnel, sa présence au milieu de terrain nous fait beaucoup de bien. Maintenant, il faut vraiment valoriser la performance de l’ensemble du collectif.

Propos recueillis par Romain PECHON

BALAGNY – AMIENS PORTUGAIS : 1-2 (1-1)

Quatrième journée de Régional 2

Stade Ernest Fruit, Balagny sur Thérain

Arbitre : M. Pruvost

Buts : (8′) pour Balagny ; Poidevin (42′, 90′) pour Amiens Portugais

AMIENS PORTUGAIS : Gningue – Ameur, Wable, Laguet, Njamen – Idez, Facquier, Poidevin – Piim, Cissé, Ngakosso

Remplaçants : Ribeiro, Yahiaoui, Boulafrad

Entraîneur : Benoît Sturbois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *