Benoît Sturbois (Amiens Portugais) : « Ça nous met un peu le moral dans les chaussettes »

Battu dans le derby de la peur par la réserve de l’AC Amiens, l’Amiens Portugais s’enlise dans les bas fonds du Régional 2. Une situation qui agace son entraîneur Benoît Sturbois, défait pour la première fois après une longue série de matches nuls. Entretien.

Benoît Sturbois, ce résultat est une très mauvaise opération dans la course au maintien…

Au regard de notre situation au classement et de notre adversaire, c’était effectivement un match à ne pas perdre. Le fait de l’avoir perdu est contraignant parce qu’ils reviennent à trois points et ça nous met un peu le moral dans les chaussettes au regard des efforts qu’ont pu fournir les joueurs. Maintenant, je reconnais qu’on a été très moyen dans le contenu. Pour autant, le match nul aurait été plus logique, parce qu’on a des occasions pour ouvrir le score. Cela n’aurait pas été volé de marquer un but, même s’ils ont bien mieux terminé le match que nous, avec plusieurs occasions d’alourdir le score. C’est assez frustrant.

Vous aviez la possibilité de prendre le large en cas de victoire contre Ailly et l’AC Amiens (b). Finalement, vous n’avez pas su saisir votre chance. La saison s’annonce compliquée jusqu’à son terme…

Je ne vais pas me cacher derrière ça mais on a joué avec un joueur de champ dans les buts (ndlr : Jessy Suiveng). On avait aussi six titulaires habituels qui n’étaient pas disponibles, comme Crépin, Da Rocha, Delaporte, Zemmour ou bien encore Ringot. Je tiens à féliciter les joueurs qui les ont remplacés, qui ont fait avec les armes pour tenter d’obtenir le meilleur résultat possible. Cela prouve qu’il y a un vrai groupe aux Portugais.

Mais cela n’a pas suffi pour éviter votre première défaite à la tête de l’équipe

Il nous manque ce petit quelque chose pour faire la différence. Si on a un vrai gardien, je pense qu’on ne prend pas ce but. De l’autre côté du terrain, on a manqué de réalisme et c’est ça notre gros problème actuellement. J’ai l’impression de tenir le même discours chaque semaine. Avec Nordine (Laroussi), ça commence sérieusement à nous agacer. Il va vite falloir trouver la situation pour accrocher une victoire qui pourrait en appeler d’autres. C’est compliqué mais on ne va rien lâcher.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Jean-Paul Lucas (AC Amiens b) : « C’est une excellent victoire ! »

Régional 2 : L’AC Amiens (b) passe la deuxième dans le derby

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires