Azouz Hamdane (AC Amiens) : « Ils sont abattus mais dans la bonne direction »

National 3
Adrien Rocher - Le 11 HDF

Bien moins critique que ces dernières semaines, Azouz Hamdane a tenu à positiver après la défaite de l’AC Amiens face à Maubeuge (1-2). S’il réfute l’hypothèse de défaite encourageante, surtout quand celle-ci est la cinquième de rang en un mois et demi, l’entraîneur du pensionnaire de National 3 est plutôt rassuré par le contenu. Entretien.

Que retenir de ce match de l’AC Amiens où vous avez les meilleures occasions, mais où vous vous inclinez ?

Encore une fois on s’incline, mais pas dans les mêmes conditions que les trois derniers matchs. Autant sur les trois fois précédentes, on a été en dessous de tout, autant aujourd’hui, ils doivent se demander comment ils ont gagné le match. Il y avait une équipe sur le terrain, c’était la mienne. J’étais très heureux de voir mes joueurs dans le contenu faire ce qu’ils ont fait. Là-dessus, je n’ai pas de regrets, parce qu’on a fait ce qu’on souhaitait faire. Pour moi, on a fait le meilleur match de notre début de saison, malgré la défaite. Il se trouve que c’est juste la quatrième d’une série, elle arrive très très mal. Aussi, ce qu’on peut déplorer, c’est la deuxième occasion qu’on ne concrétise pas. La troisième également. Zahir (Zerdab) a trois occasions, malheureusement il n’était pas en réussite aujourd’hui.

« Je suis content de la prestation des joueurs et un peu déçu pour eux par rapport au résultat. »

Comme je l’ai dit après le match, il ne fallait pas qu’ils aient de regrets. Ils ont fait le match qu’il fallait. Il faut être efficaces dans les deux surfaces, ce qu’on n’a pas été. On fait une très grosse erreur d’appréciation sur le premier but. Notre gardien doit sortir et il ne sort pas. Le deuxième but, je ne sais pas ce que notre défenseur central fait. Malheureusement, ce sont des choses qui se répètent. Sur ces erreurs individuelles, un entraîneur ou une équipe ne peut pas grand-chose contre ça. Ça commence un petit peu à se répéter. Moi je ne peux que constater qu’on a les joueurs qu’on a. Je suis content de la prestation des joueurs et un peu déçu pour eux par rapport au résultat. Ils sont un peu abattus. Encore une fois, ils sont dans la bonne direction, c’est ce que je leur ai dit. Pourvu qu’on continue, je pense que tous les matches ne se finiront pas sur une défaite.

Au dernier match, vous aviez reproché à vos joueurs une mauvaise utilisation du ballon. Aujourd’hui, qu’en pensez-vous ?

C’est complètement différent. Aujourd’hui, on a été dans un autre système. Nous avons été très bons et avons fait ce qu’il fallait. On a eu du jeu combiné, à deux, à trois. Il y a eu de la fixation dans l’axe pour finir sur les côtés, des centres, des situations qui ont abouti à des frappes au but, etc. Encore une fois, il nous manque cette efficacité qu’on n’a pas aujourd’hui. Dans l’utilisation, je suis très content de ce qu’ils ont produit.

C’est toujours difficile de parler de ces défaites encourageantes, mais dans le contenu de l’AC Amiens, il y a du progrès …

Moi je ne dis pas que c’est une défaite encourageante, mais que le contenu est encourageant. Après, la défaite est toujours quelque chose de négatif. Maintenant, les matches sont ce qu’ils sont, les performances également. De fait, il faut bien dissocier les résultats des performances. Aujourd’hui, le résultat est complètement en notre défaveur. Comme je le disais, il vient ponctuer une série de trois défaites, on en est à quatre (cinq). Je suis un coach, donc je dois analyser en profondeur ce qui se passe. Autant les trois premières défaites j’étais très inquiet, autant aujourd’hui, c’est une défaite, mais je suis plus rassuré de ce que font les joueurs.

Propos recueillis par Adrien ROCHER avec Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *