Avec autorité, le LOSC s’offre de nouveau Troyes !

Mohamed Bayo LOSC
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Afin de finir de la meilleure des manières la phase aller, le LOSC accueillait Troyes cet après-midi. Une semaine après la Coupe de France, les Dogues ont réédité leur performance en championnat. Cliniques, ils ont soigné leur efficacité pour l’emporter sur un score large, avec des buteurs en feu à domicile.

Mohamed Bayo lance les Dogues

Le premier tir cadré de cette partie est décoché par Troyes, mais Lucas Chevalier s’en saisit facilement (3′). Lille ne tarde pas à réagir avec Mohamed Bayo, trouvé par Angel Gomes, mais trop court pour mieux ajuster sa frappe cadrée. Quelques minutes plus tard, la mauvaise nouvelle tombe pour les Dogues avec la blessure d’Adam Ounas. Sur une course, l’Algérien se blesse à la cuisse et sort sur civière. De fait, Edon Zhegrova fait son entrée (8′). Tel un symbole, Mohamed Bayo lui rend le plus beau des hommages en ouvrant le score. Sur une passe en profondeur bien dosée d’Angel Gomes, le Guinéen n’a plus qu’à finir et croise parfaitement sa frappe (1-0, 16′).

La subtilité du système de Paulo Fonseca est intéressante, avec un 4-4-2 en mode défensif et un 4-2-3-1 en mode offensif. Cette adaptation porte ses fruits. En difficulté, l’ESTAC ne parvient à obtenir beaucoup d’occasions. Il faut attendre une faute de Carlos Baleba et un coup franc troyen pour que Thierno Baldé tente de placer sa tête, au-dessus (24′). Si le dernier geste n’est pas encore parfait, les Lillois parviennent tout de même à être plus tranchants. À l’image d’Edon Zhegrova, qui rentre à l’intérieur et croise sa frappe, qui touche le poteau (39′). Les efforts du LOSC sont récompensés juste avant la mi-temps, avec Jonathan David qui fait le break. Taclé, Mohamed Bayo saute et évite le défenseur tout en conservant le ballon. Il tire sur Lis qui effectue la parade, mais David veille et place ce ballon en force sous la barre (2-0, 45’+2). C’est une démonstration lilloise qui asphyxie les Troyens.

La machine offensive déroule

À peine le temps de respirer que Lille entame parfaitement la seconde période. Timothy Weah décoche une frappe de loin qui met en difficulté Mateusz Lis. En renard des surfaces, Mohamed Bayo n’a plus qu’à finir pour le break (3-0, 47′). Sur une incursion offensive réussie, Troyes voit Abdu Conté rentrer à l’intérieur pour servir Mama Baldé. Ce dernier devance Tiago Djalo et trompe parfaitement Lucas Chevalier pour la réduction de l’écart (3-1, 66′). Entré quelques minutes auparavant, Alan Virginius est au duel avec le portier de Troyes, mais perd son face à face.

Néanmoins, il sera récompensé à la 75e minute par son but qui aggrave la note pour l’ESTAC (4-1, 75′). C’est encore lui qui bénéficie d’une action en fin de rencontre, mais il bute sur Lis de nouveau. À quelques instants de la fin, Jonathan David y va de son doublé en bénéficiant d’un centre de Rémy Cabella. À l’image du match, le gardien troyen est dépassé et ne peut rien faire sur la tête du Canadien (5-1, 88′). Le festival offensif s’achève de la meilleure des manières.

Pouvant compter sur ses attaquants, le LOSC a donné une leçon de football à Troyes. Impeccables offensivement, les Lillois ont également profité d’un gardien troyen fébrile, qui leur a quelque peu facilité les choses. Au classement, Lille remonte provisoirement cinquième à égalité de points avec Rennes. Quant à l’ESTAC, ils sont 14es avec trois points d’avance sur la zone de relégation.

À Villeneuve d’Ascq, Pavel CLAUZARD

LOSC – Troyes : 5-1 (2-0)

19e journée de Ligue 1 Uber Eats

Décathlon Arena – Stade Pierre Mauroy

Arbitre : M.Gaillouste

Buts : Bayo (16′, 47′) et David (45’+2, 88′) et Virginius (75′) pour le LOSC ; Baldé (66′) pour Troyes

Avertissements : Baleba (23′) pour le LOSC

LOSC (4-2-3-1) : Chevalier – Diakité, Yoro (Fonte, 77′), Djalo, Weah (Alexsandro, 76′) – André (c.), Baleba (Cabella, 66′) – Ounas (Zhegrova, 8′), David, Angel – Bayo (Virginius, 67′)

Remplaçants : Jardim (g.), Jakubech (g.), Alexsandro, Fonte, Zhegrova, Virginius, Cabella

Absents : Gudmundsson (reprise), Bamba (mollet), Martin (adducteurs), Ismaily (musculaire), André Gomes (mollet), Lihadji (choix de l’entraîneur)

Entraîneur : Paulo Fonseca

Troyes (4-2-3-1) : Lis – T.Baldé, Salmier (c.), Palmer-Brown, Conté – Tardieu, Chavalerin – Bruus (Odobert, 64′), Lopes, Larouci – M.Baldé

Remplaçants : Gallon (g.), Zoukrou, Rami, Porozo, Larouci, Kouamé, Dongmo, Ahmed, Ugbo, Ripart, Odobert

Absents : Agoumé (reprise), Palaversa (blessure), Dingomé (préservé)

Entraîneur : Patrick Kisnorbo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *