Aurélien Chedjou : « Pas volé d’avoir battu Marseille »

Impérial en défense centrale, Aurélien Chedjou a activement participé à la victoire de prestige de l’Amiens SC contre Marseille (3-1), vendredi soir. Un probant succès qui récompense les efforts consentis ces dernières semaines et qui doit lancer une série positive selon l’ancien Lillois. Entretien.

Aurélien Chedjou, quelle perf !

On est content de prendre les trois points à la maison. Il fallait qu’on le fasse après la bonne performance à Angers. Tant mieux pour nous.

Ce n’est pas rien, quand même…

Bien sûr, c’est l’OM et même s’ils passent des mauvais moments, ça reste une valeur sûre de la Ligue 1. Malgré les blessés, ils nous ont posé beaucoup de problèmes. On a gommé ce que l’on a fait contre Bordeaux et ça nous a réussi, même s’il y a encore des choses à améliorer.

C’est principalement une victoire d’Amiens et non pas une défaite de l’OM…

On aurait pu marquer un quatrième voire un cinquième parce que (Steve) Mandanda a sorti le grand jeu. Ils ont eu des occasions mais on a su faire le dos rond et jouer un peu plus bas pour les avoir en contre-attaque et ça nous a réussi amplement.

Quelle était la clé pour faire mal à Marseille ?

Les faire sortir. Derrière, ils sont grands, un peu lents et il fallait les prendre en contre-attaque. Le troisième but le démontre bien. Ce sont des bons joueurs de ballon qui n’aiment pas courir sans donc il fallait savoir le conserver. Je pense qu’on l’a bien fait. Il ne faut pas retirer de mérite à ce qu’on a fait ce soir. C’est vrai que c’est une grosse équipe, même malgré les absents. Ça reste Marseille !

Vous découvrez encore cette équipe et son potentiel, mais vous vous dites que vous êtes tombé au bon endroit ?

Une fois que j’avais parlé avec le coach de son projet, j’en étais sûr. On prend des risques là où il faut, et ce n’est pas volé d’avoir battu Marseille. On a trouvé les espaces qu’il fallait. C’est sûr qu’on se met souvent en danger parce qu’on recule, on a un peu peur, on n’a pas d’expérience mais petit à petit, on va évoluer. Je suis certain que cette équipe ne peut que progresser pour obtenir son maintien le plus tôt possible dans la saison.

Vous faîtes le plein de confiance juste avant la trêve…

C’est bon pour le moral ! C’est toujours bien de gagner un match, qui plus est contre Marseille qui veut jouer l’Europe. On était à domicile, le public a poussé, on a été bon, ça fait du bien pour la confiance mais il faut qu’on se serve de ça pour les deux déplacements compliqués qui arrivent.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Arturo Calabresi : « Le signe de l’équilibre de notre équipe »

Régis Gurtner : « On a sorti un grand match ! »

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.