Aurélien Chedjou : « On a donné tout ce qu’on avait dans les tripes »

Pour son premier match sous le maillot de l’Amiens SC, Aurélien Chejdou a apprécié la réaction de son équipe qui est allée arracher un nul somme toute logique en fin de rencontre face à l’Olympique Lyonnais (2-2), après avoir copieusement souffert en première période. Entretien. 

Quel est votre sentiment après ce match nul acquis dans le temps additionnel ? 

C’est un bon point de pris. On aurait aimé prendre les trois points mais il ne faut pas oublier que c’était Lyon en face. On a été un peu timides en première mi-temps, c’était bien mieux en deuxième. On a donné tout ce qu’on avait dans les tripes et on a été récompensés par ce point du match nul.

Comment vous êtes-vous senti pour votre premier match ? 

Je suis encore en phase d’adaptation, je n’ai plus joué en Ligue 1 depuis six-sept ans. On a tendance à négliger un peu ce championnat alors que c’est vraiment difficile. Je peux et je dois faire mieux. Quand on se sait attendu, on veut toujours bien faire et c’est là qu’on peut rater quelques passes ou anticiper de la mauvaise des manières. Petit à petit, je vais progresser, j’espère prendre mes marques rapidement, pour apporter ce que le coach attend de moi.

Il faut vous laisser du temps, à vous personnellement et à la charnière que vous formez avec Jordan ? 

Du temps, on n’en a pas vraiment, on est déjà à la cinquième journée de championnat. On travaille en semaine pour trouver des solutions, c’est le seul temps qu’on a à notre disposition. Je sais que je dois plus communiquer avec Jordan (Lefort), on doit encore bosser ensemble.

On a le sentiment que ce groupe a besoin de ce genre de résultats pour gagner en confiance…

A Toulouse, je trouve qu’ils avaient déjà fait un bon match dans l’ensemble. Le groupe progresse au fil des semaines, on commence à jouer de plus en plus entre les lignes, on commence à incorporer ce que le coach souhaite nous voir faire sur le terrain. Il faut vraiment qu’on s’appuie sur cette deuxième mi-temps contre Lyon pour la suite de la saison.

En quoi votre expérience peut être un atout pour une équipe qui joue le maintien ? 

Il faut déjà qu’on soit bons sur le terrain avant de vouloir faire profiter de notre expérience aux autres. Si on donne déjà l’exemple par notre niveau de jeu, qu’on affiche une certaine rage de vaincre, on arrivera à emmener le groupe avec nous.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Gaël Kakuta : « Rassurant et motivant pour tout le monde »

[J5] Amiens SC – OL : les notes du match

Un commentaire

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *