Arnaud Kalimuendo (RC Lens) : « Enchaîner les matches m’a beaucoup aidé »

RC Lens Arnaud Kalimuendo
Anthony Dibon / Icon Sport

Revenu au RC Lens en dépit de nombreuses sollicitions, Arnaud Kalimuendo n’a mis qu’une poignée de matches pour reprendre ses marques et devenir un titulaire indiscutable en dépit d’une concurrence accrue. Ravi de sa période actuelle, l’attaquant prêté par le PSG savoure tout en gardant à l’esprit les progrès à effectuer pour confirmer sur la durée. Entretien.

Comment avez-vous vécu cette trêve internationale ?

Je l’ai bien vécue. On a eu de bons résultats. C’était important de bien terminer cette année avec le groupe parce qu’on a de la qualité et on l’a montré sur le terrain. On a pris des points importants. Maintenant, je peux me concentrer sur les objectifs du club.

Où pensez-vous avoir progressé le plus depuis un an ?

Dans tous les aspects de mon jeu, je pense, mais peut-être que dans l’appréhension des matches, mon jeu technique, dos au but, de tête, j’essaye de m’améliorer encore plus. Le fait de répéter les minutes de match, les entraînements aide beaucoup. Je suis sur une bonne lancée et je vais continuer de progresser.

Est-ce qu’on vous a demandé certaines choses sur le plan physique ?

Non, pas forcément. Ca n’a pas changé au niveau de ce que j’ai pu faire sur le travail en salle mais j’essaye d’être plus professionnel. C’est hyper important de développer son corps parce que c’est mon outil de travail. J’avance en âge donc je me dois de bien m’entretenir.

Vous donnez l’impression d’avoir un sentiment de plénitude…

Je me sens bien et je pense qu’enchaîner les minutes m’a beaucoup aidé. C’était un peu compliqué au début mais je me sens bien. Je sens que je progresse, que je suis plus efficace et ça conforte le choix que j’ai fait même si je n’en doutais pas une seule seconde. Je savais qu’en revenant ici, en retrouvant mes coéquipiers, le coach, tout allait aller dans le bon sens. On a une très bonne équipe donc je n’ai jamais douté de ça. C’est vrai que je me sens bien, tant mieux pour moi et l’équipe mais je me dois de continuer parce que ce n’est pas fini, la saison est encore longue. Je dois continuer ainsi.

Pensez-vous que ne pas avoir de coupure aura un impact sur la suite de votre saison ?

Je voulais enchaîner les matches. Je suis jeune, je sais que j’ai de l’énergie à revendre et ce n’est que du plaisir. Je suis footballeur et je ne vais pas me plaindre de faire ce que j’aime parce que beaucoup n’ont pas cette chance. Je ne peux pas me permettre de ne pas prendre de plaisir en enchaînant les matches. C’est une bonne chose d’enchaîner. Bien sûr que si la fatigue commence à arriver, on essaye de gérer mais j’apprécie la situation et ça me permet de m’améliorer.

Retrouvez-vous des sensations où tout vous réussit comme ça a pu peut-être vous arriver en étant plus jeune ?

Cette saison me rappelle énormément celle en U19 avec Thiago Motta où j’avais de très bonnes sensations et je pense que c’est ce qu’il m’arrive cette saison. J’ai déjà eu des saisons comme ça, je savais que ça allait arriver avec le temps mais ça y ressemble un peu.

Quels sont vos principaux axes de progression pour le futur proche ?

Je dois essayer de travailler encore mon physique. J’ai dix-neuf ans, mon corps n’est pas encore totalement construit et j’essaye de travailler mon physique, l’endurance, de prendre encore en masse. Je dois m’améliorer encore énormément devant le but, dans mon jeu avec et sans ballon. Rien n’est acquis. Je suis un jeune joueur, je fais encore énormément d’erreurs mais j’essaye de les gommer et d’atteindre la perfection même si je sais que c’est impossible. On essaye d’en être le plus proche possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *