Arnaud Binet (AC Amiens) : « Une défaite très dure à avaler »

Eliminé lors de la séance des tirs aux buts après avoir été rejoint en toute fin du temps additionnel, l’AC Amiens a laissé passer sa chance contre Feignies-Aulnoye et Arnaud Binet avoue beaucoup de regrets suite à cette élimination.

On imagine facilement des regrets au regard du scénario…

Bien sûr, oui. On est tous très déçu parce qu’on sort de la compétition en réalisant un gros match. C’est comme ça, on ne reviendra pas en arrière donc il faut juste relever la tête et se remettre au travail pour le championnat.

Comment est-ce possible de perdre après une si belle première période ?

Parce qu’on ne tue pas le match, et à partir du moment où on ne fait pas ça on laisse encore l’adversaire en vie. Ils ont joué pleinement leur chance, sont venus pour se qualifier. Ils ont commencé à avoir un jeu plus direct, leurs grands sont passés devant. Ce qui est rageant c’est qu’ils marquent sur une erreur de marquage alors qu’on fait tous les efforts pour défendre. Il n’y a pas de but sans erreur, il faut juste travailler et relever la tête maintenant.

Vous avez raté le coche…

Bien sûr qu’on l’a raté, le match était plus qu’à notre portée, on l’a montré. On n’a rien à envier à cette équipe. On avait à coeur de prendre notre revanche sur le match de championnat joué là-bas, de montrer à tout le monde que le 4-0 n’était pas mérité. Les gens ont vu qu’il y a une très belle équipe à Amiens Nord bien que l’on entende le contraire un peu partout. On s’est tous battu les uns pour les autres. Il a manqué un peu de justesse offensive, et un peu défensive sur le but encaissé. On doit tirer des conclusions de ce match mais on a montré qu’on est une vraie équipe et c’est ce qui rend cette sortie encore plus rageante. On a réalisé un très bon match.

Ce n’était pas simple de se remobiliser pour les tirs aux buts…

C’est compliqué avec ce but à la dernière minute, oui, mais on n’a pas tiré les pénalties pour les louper. On y est allé à fond. On a fait ce que l’on avait envie de faire aujourd’hui. On a eu des loupés, de la réussite. C’est une défaite très dure à avaler mais il faut trouver des points positifs pour avancer.

Propos recueillis par Emilien PAU

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *