Après-midi cauchemardesque pour le LOSC en Bretagne

Adam Ounas LOSC
Baptiste Fernandez/Icon Sport

Venu avec des ambitions en terre lorientaise, le LOSC a éprouvé quelques difficultés à rentrer dans son match. Dépassés en première période, surtout en profondeur, les Dogues ont tenu pour ensuite rebondir et tenter de conjurer le sort. Pour autant, un exploit individuel de Théo Le Bris condamne les Dogues à repartir bredouilles de Bretagne (2-1).

Un fait de jeu qui change tout

À domicile, les Lorientais donnent le ton et sont à l’origine des premières occasions. De manière précoce, Lucas Chevalier doit s’interposer sur une frappe de Teren Moffi, avec sécurité (4′). Quelques minutes plus tard, le LOSC obtient son premier corner, qui ne donne rien. La domination des Merlus dans le jeu est nette, même si elle contraste avec le talent individuel d’Adam Ounas. Ce dernier a bien failli ouvrir la marque en se jouant de la défense lorientaise. Il croise sa frappe qui frôle le poteau (8′).
Tout se décante par la suite, lorsque Lorient profite de sa supériorité numérique due à la sortie de José Fonte, touché au nez après un coup de coude de Moffi. Stéphane Diarra est trouvé en profondeur et centre pour un coéquipier dans la surface. Lucas Chevalier s’interpose avec ses mains, mais le ballon retombe dans les pieds de Bafodé Diakité. Le défenseur lillois pousse malencontreusement le ballon dans sa propre cage et permet à Lorient de prendre l’avantage (1-0, 9′).

Rien ne s’arrange réellement pour le LOSC à la suite de ce contre-son-camp. Les Merlus grattent de nombreux ballons aux Dogues, qui peinent à imposer leur philosophie. Quelque peu transparent, Jonathan David a (enfin !) l’opportunité de s’avancer dans la surface lorientaise, en vain (14′). Quand Lille crée du danger, c’est Yvon Mvogo qui protège les siens avec sa main ferme, comme sur un coup franc d’Angel Gomes (20′). Par ailleurs, ce dernier sera suspendu contre Strasbourg, puisqu’il a écopé d’un carton jaune (24′).
Deux joueurs se démarquent côté lillois avant la mi-temps : Lucas Chevalier et Adam Ounas. D’un côté, le portier du LOSC réalise deux parades importantes face à Ponceau et Le Fée. De l’autre, l’ailier droit algérien domine sur le côté droit et ouvre de nombreux espaces. Il sert à plusieurs reprises ses coéquipiers, souvent absents à la réception. Lille résiste, mais peine.

Une supériorité numérique qui n’a pas suffi

Au retour des vestiaires, l’entrée de Rémy Cabella fait profondément du bien aux Dogues. Impactant dans les passes et physiquement, il a rapidement fini de faire oublier Jonas Martin, en difficulté. Les occasions tardent à se faire voir des deux côtés. Il faut attendre une frappe de Teren Moffi captée par Lucas Chevalier, symbole d’un replacement défensif à la peine côté lillois (55′). Le déclic provient d’Adam Ounas, tacle par derrière par Dango Ouattara, déjà averti. Ce dernier écope d’un deuxième carton jaune et est donc exclu, les Lorientais finissent à dix (62′). Le LOSC presse et prend la main sur le ballon, mais ne parvient pas à en faire grand chose.

Pour changer tout cela, Paulo Fonseca fait rentrer André Gomes et Akim Zedadka afin de donner un nouvel élan à son équipe. L’arrière droit algérien distille déjà de bons ballons à Ounas, qui frôle le poteau sur une frappe dangereuse (71′). La délivrance intervient à la 78ème minute pour Lille avec, encore et toujours, Adam Ounas. L’ailier droit trouve Jonathan Bamba en profondeur, qui isole Mvogo et donne le ballon à Jonathan David. Ce dernier n’a plus qu’à pousser le ballon dans la cage vide pour égaliser (1-1, 78′).
La joie ne sera que de courte durée, puisque sur un exploit individuel de Théo Le Bris, neveu de l’entraîneur Régis, Lorient prend l’avantage. Il se joue de la défense des Dogues et prend de vitesse les défenseurs pour tromper Chevalier en croisant sa frappe (2-1, 87′). Les ultimes assauts du LOSC ne suffiront pas face à un Yvon Mvogo serein et très appliqué. Lille repart défait de Bretagne et distancé, tandis que Lorient accroche le wagon du PSG en championnat.

Pavel CLAUZARD

Lorient – LOSC : 2-1 (1-0)

9ème journée de Ligue 1

Stade Yves Allainmat – Le Moustoir, Lorient

Arbitre : Hakim Ben El Hadj

Buts : Diakité (C.S.C, 9′) et Le Bris (87′) pour Lorient, David (78′) pour le LOSC

Avertissements : Gomes (25′), Martin (45′) et Diakité (49′) pour le LOSC ; Ouattara (33′ et 62′, rouge) et Abergel (42′) pour Lorient

Lorient : Mvogo – Kalulu, Laporte, Talbi, Le Goff – Le Fée (Matsima, 90’+1), Abergel (c.) – Diarra (Le Bris, 69′), Ponceau (Innocent, 69′), Ouattara – Moffi (Koné, 86′)

Remplaçants (à choisir parmi) : Mannone (g.), Yongwa, Matsima, Innocent, Le Bris, Boisgard, Koné, Grbic, Cathline

Entraîneur : Régis Le Bris

LOSC : Chevalier – Diakité (Zedadka, 70′), Fonte (c.), Djalo, Ismaily – Martin (Cabella, 46′), André (Bayo, 86′) – Ounas, Angel (André Gomes, 70′), Bamba – David

Remplaçants : Jardim (g.), Jakubech (g.), Zedadka, Alexsandro, Yoro, André Gomes, Gudmundsson, Cabella, Weah, Bayo

Entraîneur : Paulo Fonseca


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *