Antoine Buron (Amiens SC b) : « Une base de travail très intéressante »

Antoine Buron Amiens SC b

Solide à défaut d’être brillante, l’équipe réserve de l’Amiens SC a signé son premier succès de la saison dimanche face à son homologue de Boulogne-sur-Mer (1-0). S’il reconnaît que tout n’est pas encore parfait, Antoine Buron estime que ce match sera enrichissant à plus d’un titre pour son groupe. Entretien.

Retirez-vous que du positif à l’issue de cette première victoire de la saison ?

Non, ce serait se voiler la face que de dire que tout a été parfait et maîtrisé. On ne va pas retenir que du positif, même si on a les trois points, qu’on n’a pas pris de but et qu’on a su tenir le score. Le positif, c’est surtout la première mi-temps de qualité même si on aurait pu et dû se mettre à l’abri. En deuxième, c’était un peu plus compliqué, moins maîtrisé, en rentrant dans le jeu de l’adversaire. Maintenant, je veux quand même positiver après cette victoire. L’état d’esprit de travail qui se dégage est plutôt intéressant. On n’est qu’au début, il n’y a pas encore trop de frustration à gérer, mais il faut que tout le monde garde cette envie de performer quand il est le terrain. Et quand on ne débute pas, il faut prendre chaque minute qui est donnée pour continuer à entrer dans les plans. Ce qui est bien c’est que tout le monde a soif de montrer et de prouver. Après, il y a encore beaucoup de choses à travailler, on n’est qu’au tout début, mais il y a une bonne base de travail très intéressante.

Azouz Hamdane (AC Amiens) : « J’en ai ras-le-bol, il faut qu’ils se bougent »

Il faut savoir gagner quand on est aussi moins beau…

A un moment donné, je préfère être moins beau et prendre des points. Sur ce match, on a alterné le bon et le moins bon. On a manqué de consistance sur l’ensemble du match, mais on a aussi réussi à se montrer solide, à défendre ce but d’avance. Ce sont deux mi-temps qui vont servir dans l’apprentissage des joueurs. On ressort de ce match avec trois points et c’est une très bonne chose.

Pour ce jeune groupe, c’était important de débloquer le compteur assez rapidement ? 

C’est le côté psychologique de cette victoire. Le compteur est débloqué, on a fait un premier nul puis une première victoire, c’est une série positive. C’est important pour de jeunes joueurs de voir que le travaille paye, qu’on est récompensé quand on met leschoses en place, qu’on est solidaire, qu’on adopte le bon état d’esprit. C’est un moyen de leur montrer que le travail débouche sur des résultats. C’est une manière de montrer le chemin à suivre. Après il ne faut pas se relâcher et croire que tout est acquis, loin de là. On est encore loin du niveau optimal de cette équipe mais on est dans une dynamique positive de travail. Avec la première victoire au compteur, la semaine s’annonce sereine et c’est à nous de trouver les bons leviers pour que la confiance ne se transforme pas en suffisance.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *