Antoine Buron (Amiens SC b) : « On ne se contentera pas d’être une équipe qui joue bien »

Antoine Buron Amiens SC (b)

Bien installée en National 3 depuis plusieurs saisons, l’équipe réserve de l’Amiens SC aborde la nouvelle saison avec une ligne directrice similaire à ces dernières années : poursuivre la progression des jeunes joueurs tout en ayant pour ambition d’être compétitif. A quelques heures du premier match de championnat à Maubeuge, Antoine Buron fait le point sur la situation de son équipe. Entretien. 

Le bilan de la préparation estivale

« Ça a été une préparation un peu tronquée par un épisode Covid qui nous a stoppé au tout début. On a fait une prépa mixte entre U19 et N3. Sur les matches amicaux on a travaillé avec un groupe réuni et restreint. Il y a des points positifs avec des garçons investis et ont optimisé le temps de travail sur le terrain parce que le but n’était pas de rattraper le temps perdu mais optimiser celui qu’on allait passer sur le terrain. On a des garçons qui sont pleins d’énergie, ont envie de bien faire et ont fait des choses satisfaisantes au niveau du jeu. L’état d’esprit a été bon, on sent que c’est un groupe qui a envie de travailler avec ses forces de la jeunesse mais aussi des défauts sur la structuration. Elle a été plutôt bonne sur l’état d’esprit, mais il y a encore du boulot. »

Un effectif fortement renouvelé 

« C’est le jeu des équipes réserves. Il faut l’intégrer. Ce sont des joueurs qui sont en fin de parcours de formation donc soit ça bascule du bon côté et le monde professionnel, soit le projet s’arrête. L’effectif a été chamboulé mais aussi avec des montées de U19. On s’appuie sur des garçons qui étaient chez nous l’année dernière et c’est une continuité dans le projet pour ces joueurs-là. Ce sont des garçons qu’on a pu évaluer sur les séances d’entraînement vu les deux dernières saisons que l’on a eues. On mise sur eux et on a besoin d’avoir un peu de certitudes dans ce monde séniors et de les aguerrir comme tous les ans. On veut aussi voir leur capacité d’adaptation dans un championnat qu’ils ne connaissent pas. Entre les projections et la réalité, on sait qu’il y aura une différence mais on veut travailler avec ces joueurs-là pour qu’à la fin il y ait une issue positive et on soit tous content de la finalité pour ces joueurs. »

Le lien entre l’équipe première et la réserve

« On a des jeunes joueurs qui sont dans le groupe pro comme Matthéo Xantippe, Youssouf Assogba, Charbel Gomez, Owen Gene. Ce sont des garçons qui sont dans le groupe pro et qui seront à notre disposition le week-end en fonction du choix des coaches. Ces garçons vont nous permettre de stabiliser un peu cette équipe et d’amener ce qu’ils vivent au quotidien en haut parce que ça peut servir à des plus jeunes joueurs. Les rapports sont plutôt très bons. Il y a un échange permanent. C’est tout le temps Patrice Descamps qui fait le lien avec le coach Hinschberger pour que l’information soit fluide et qu’il n’y ait pas de perte ni de multiples interlocuteurs. C’est bien défini, on a le retour des joueurs à la fin de semaine sur ce qu’ils ont fait, leur état de forme, les pépins physiques, les temps de jeu à respecter. Le lien se fait plutôt bien et ça permet de gérer au mieux ces joueurs qui arrivent le plus souvent pour le match. »

Les ambitions pour la saison

« Il faut parler franc. On ne va pas parler de montée, il faut rester lucide avec des jeunes garçons dans une poule très solide avec des équipes qui se sont renforcés. On voit des coaches arriver et qui ont connu le monde professionnel. L’ambition est de performer et gagner chaque match. Il faut que l’on arrive à associer la formation du joueur et la compétition. On ne se fixe pas d’objectif même si on est tous conscient que la priorité sera de rapidement de prendre des points pour être intercaler dans le ventre mou et jouer plus libérés. Sur ce début de championnat, on saura après quatre ou cinq journées où on est capables de rivaliser. L’objectif est clairement de gagner. On ne se contentera pas d’être une équipe qui joue bien, ce n’est pas notre objectif. »

Le premier match à Maubeuge

« On le prend clairement comme un déplacement qui va nous permettre de nous jauger et prendre conscience de ce qui va nous attendre en déplacement. C’est une bonne équipe. Ils ont perdu des joueurs mais ils se sont bien renforcés, sont très durs à manoeuvrer chez eux. Ca va nous plonger dans le bain tout de suite et permettre de voir où on en est avec une préparation tronquée, des jeunes joueurs. On fera un bilan samedi en sortant de Maubeuge pour voir les points forts que l’on peut amener dans ce championnat et les axes d’amélioration. Il ne faudra pas tirer de bilan définitif, mais en termes de contexte N3, c’est un bon premier test pour nous. »

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

MAUBEUGE – AMIENS SC (b)

1ère journée de National 3

Samedi 28 août, 18 heures

Stade Léo Lagrange, Maubeuge

Arbitre : M. Vandenbilcke

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *