Antoine Buron (Amiens SC (b)) : « L’état d’esprit a été retrouvé »

Antoine Buron Amiens SC (b)

Après deux défaites de rang, l’équipe réserve de l’Amiens SC a profité de son déplacement au Touquet pour renouer avec la victoire (1-2). Principalement satisfait par l’état d’esprit affiché par ses joueurs, Antoine Buron estime que cette rencontre montre le chemin à suivre. Entretien.

Cela doit faire du bien de renouer avec la victoire…

Forcément, oui, c’est toujours mieux quand on gagne ! On restait sur deux contre-performances et deux résultats négatifs donc ça fait du bien de renouer avec la victoire. Ca donne aussi une correspondance quand je dis qu’on est dans l’état d’esprit d’une vraie équipe solidaire et que l’on peut ramener des résultats positifs. On est forcément content du résultat mais aussi de l’état d’esprit et du visage affichés.

Néanmoins cela s’est joué en fin de rencontre…

Sur un terrain difficile à jouer, on a joué une équipe du Touquet bien en place et qui évoluait en jeu plutôt direct et en contre. On a eu la possession mais des difficultés à marquer ce premier but et à trouver ce dernier geste précis dans la finition. Cette partie a été plutôt maîtrisée du début à la fin même si on prend ce but dans les arrêts de jeu. On doit tuer le match avant. On a des situations en première mi-temps pour ouvrir le score, on ne le fait pas. A 0-0, ils ont deux grosses occasions sur des coups de pied arrêtés et un contre. On rate un pénalty à l’heure de jeu mais on arrive quand même à ouvrir le score à vingt minutes de la fin, on met le deuxième dix minutes plus tard.

Ca a mis du temps à venir, mais c’était donc logique…

Oui, même si je n’oublie pas les deux grosses situations du Touquet à 0-0. Mathieu a fait deux arrêts décisifs. Ce match aurait pu basculer dans l’autre sens, mais si je prends la maîtrise dans le jeu et le nombre d’occasions, c’est une victoire méritée.

Retrouvez-vous ce qui a fait votre force en début de saison ?

Tout à fait, oui. J’ai vu des garçons solidaires avec un groupe jeune mais encadré par trois professionnels en comptant Mathieu Rongier. On savait que le match serait difficile sur un terrain compliqué au regard de la météo récente. Je pense que l’état d’esprit affiché en début de saison a été retrouvé et c’est une récompense pour eux. Ca leur montre que ce n’est pas forcément le football qui est sorti vainqueur hier, parce que c’était compliqué sur certaines phases de jeu, mais le plaisir a été pris dans la victoire. C’est ce qu’il faut qu’ils comprennent dans ce genre de scénario.

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires