Antoine Buron (Amiens SC (b)) : « C’est un nul équitable »

En dépit d’une fin de match en infériorité numérique, après l’expulsion pour deux cartons jaunes de Youssouf Assogba, la réserve de l’Amiens SC est parvenue à décrocher le point du nul à Maubeuge (1-1) au terme d’une partie équitable selon Antoine Buron. Entretien.

Quelle analyse faites-vous de ce match nul contre Maubeuge ?

C’était un match équilibré avec trois ou quatre occasions de l’emporter de chaque côté. On a eu du mal à entrer dans le match, on s’est fait secouer durant le premier quart d’heure. Ils ouvrent le score sans s’être vraiment dangereux non plus. On égalise par la suite et c’était un match assez équilibré avec pas mal de duels, d’engagement sur le plan physique. On a une situation de l’emporter à la fin, mais on aurait pu aussi le perdre si Mathieu n’avait pas été décisif. Il y a eu des situations de part et d’autre, c’est un nul équitable.

Prendre un point à l’extérieur, c’est une bonne manière de lancer la saison…

C’est un bon point, surtout que l’on a joué à dix sur le dernier quart d’heure. Dans le contenu, il y a encore beaucoup de choses à travailler. On est loin de ce que l’on est capables de faire, mais sur l’état d’esprit qui s’est dégagé de cette jeune équipe, ça a été cohérent. J’ai vu des garçons qui avaient envie de bien faire. C’est un bon point au vu de la préparation que l’on a eue, et on sait que l’équipe réserve, ce n’est jamais évident pour trouver des connexions et des automatismes.

Amiens SC : Youssouf Assogba expulsé en équipe réserve

Le tout avec un effectif renforcé par les redescendes de plusieurs joueurs professionnels comme Gaoussou Traoré ou Youssouf Assogba…

Ce sont des joueurs qui ont amené un peu de stabilité, si on ajoute aussi Amadou Diagne et Rachid Mourabit qui sont arrivés pour aider dans l’encadrement des jeunes. Les quatre qui sont descendus avaient un vrai état d’esprit de se mettre dans le collectif et se fondre dedans avec un tout petit peu plus d’expérience. Ils font forcément du bien dans la maîtrise technique, dans ce qu’ils peuvent nous amener sur le plan tactique ça stabilise. Ça bonifie les jeunes joueurs qui sont autour. Tant qu’ils sont dans cet état d’esprit, c’est bénéfique.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *