Amiens SC : Un avenir de numéro 1 pour Romain Poyet ?

Amiens SC Poyet
Panoramic

Après avoir assuré l’intérim d’Oswald Tanchot au mois d’avril, Romain Poyet pourrait bien avoir pris goût au rôle de numéro 1. En fin de contrat avec l’Amiens SC, l’ancien attaquant est peut-être bien à la croisée des chemins de sa carrière d’entraîneur. Explications.

Romain Poyet encore dans le temps de l’observation

Pendant un peu plus de quinze jours, Romain Poyet fut sur le devant de la scène par la force des choses pour suppléer Oswald Tanchot, atteint d’une forme grave du Covid-19. Numéro 1 l’espace de trois matches, l’ancien attaquant de l’Amiens SC entre 2014 et 2015 fut confronté à un tout nouveau rôle. « Il faut s’occuper de tout le monde, et le plus important, ce sont ceux qui ne jouent pas trop, précise-t-il. Ceux qui jouent, oui, il faut les aider, les accompagner, leur donner de la confiance, mais il y a aussi douze mecs qui ne jouent pas. Il faut s’occuper de tout le monde, et donner du temps à chacun. » 

Amiens SC : Romain Poyet poursuit son intérim « enrichissant »

Entraîneur adjoint à l’Amiens SC depuis juin 2015, Romain Poyet n’avait jusqu’ici jamais été confronté aux problématiques d’un entraîneur en première ligne, lui qui a travaillé successivement avec Christophe Pelissier, Luka Elsner et désormais Oswald Tanchot depuis octobre 2020. « Tous m’ont appris, m’apportent au quotidien. C’est très enrichissant pour moi, se réjouit-il. Oswald a connu tous les niveaux, à part la L1, moi j’ai été adjoint en National, L2 et L1 donc on a des parcours différents. C’est très formateur et je prends beaucoup de plaisir là-dedans. Je suis bien dans mon rôle d’adjoint. » 

Amiens SC : Lourdes sanctions pour deux membres du staff technique !

Et donc toujours pas tenté par la perspective de devenir numéro 1 dans un futur proche ? « Quand j’ai fini ma carrière ici, les dirigeants m’avaient proposé une reconversion, et je n’ai jamais caché que je voudrais être entraîneur un jour, reconnaît Romain Poyet. Maintenant, je pensais qu’il fallait un moment d’observation, de travail dans l’ombre, d’apprentissage du métier et je suis encore dedans, chaque chose en son temps. Je prends encore beaucoup de plaisir dans le rôle qui est le mien aujourd’hui. » Reste désormais à savoir si l’aventure à Amiens va continuer pour une septième saison dans le staff.

Sans quoi Romain Poyet pourra alors s’appuyer « sur son expérience » du printemps dernier pour peut-être tenter le grand saut en tant que numéro 1, quitte à reculer d’un échelon, et ainsi pleinement lancer sa carrière d’entraîneur. Six ans déjà après avoir mis fin à celle de joueur professionnel.

R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.