Amiens SC : Qui pour remplacer Mateo Pavlovic au Havre ?

Mateo Pavlovic Amiens SC
Anthony Bibard/ FEP/Icon Sport

Alors que l’Amiens SC a trouvé une véritable stabilité défensive depuis l’instauration de la défense à cinq, Philippe Hinschberger pourrait être amené à revoir sa copie pour le déplacement au Havre, samedi pour le compte de la 16ème journée de Ligue 2. En cause, la suspension de Mateo Pavlovic, au coeur d’une défense à trois performante avec aucun but encaissé sur les trois derniers matches. Dès lors, plusieurs options existent pour compenser l’absence de l’ancien joueur d’Angers. 

Emmanuel Lomotey de retour en défense centrale

Sur le papier, c’est le choix le plus naturel. Si Emmanuel Lomotey a déjà affirmé son souhait de jouer au milieu de terrain, le Ghanéen avait fait bonne figure dans la défense à trois d’Oswald Tanchot au printemps dernier. Et s’il n’a pas réussi à être le patron défensif espéré en tout début de saison, dans une défense à quatre et avec de jeunes joueurs autour de lui pour composer la charnière (Monzango, Gendrey, Mendy), Emmanuel Lomotey dispose des qualités intrinsèques pour reprendre le rôle actuellement dévolu à Mateo Pavlovic, à savoir celui de joueur de couverture de ses deux stoppeurs (Mendy et Fofana) en phase défensive et la tâche de premier relanceur sur les phases de construction.

Xantippe dans l’axe ?

Latéral gauche de formation, Matthéo Xantippe a également beaucoup évolué dans l’axe de la défense durant ses jeunes années sous le maillot de l’Amiens SC. Polyvalent, le natif d’Amiens pourrait ainsi être aligné dans un rôle de stoppeur gauche, faisant coulisser Mamadou Fofana dans l’axe de la défense. C’est justement dans ce rôle que Mattheo Xantippe a joué le week-end dernier contre Anzin St-Aubin en coupe de France. S’il apparaît peu pertinent de tirer des enseignements d’une telle rencontre, Philippe Hinschberger a néanmoins tenu à conserver son système de jeu actuel, dans l’optique de travailler certains automatismes pour le déplacement au Havre. A commencer par le positionnement plus axial de Mattheo Xantippe ?

La surprise Lachuer ?

Milieu de terrain de formation, Mathis Lachuer était la principale surprise de la composition de Philippe Hinschberger en Coupe de France. En l’absence de Mateo Pavlovic, forfait en arrêt d’un abcès dentaire, c’est bien Mathis Lachuer qui a glissé au coeur de la défense centrale. Une expérience sans lendemain ? C’était la tendance si l’on en voit le principal intéressé : « Je préfère être au milieu de terrain, mais j’ai dépanné en défense parce que le coach l’a demandé. » Particulièrement propre et à son aise face à une formation de district, Mathis Lachuer pourrait rencontrer bien d’autres problèmes face à des attaquants de Ligue 2.

Un changement de schéma

Et si l’absence de Mateo Pavlovic était l’occasion pour Philippe Hinschberger de revenir à un plan de jeu plus traditionnel ? Adepte du 4-2-3-1, l’ancien coach de Grenoble s’est converti non sans mal à la défense à trois, pour tenter de stopper une spirale infernale assez folle au début de l’automne. Depuis l’Amiens SC n’a plus perdu le moindre match mais n’en a aussi gagné qu’un seul en championnat. Dès lors, le moment n’est-il pas venu de revoir sa copie dans l’optique d’ajouter un atout offensif supplémentaire. Si l’association Badji-Tolu n’a pas non plus crevé l’écran en coupe de France, l’idée de les associer avec Kader Bamba, tout en gardant le tandem Benet-Lusamba au milieu de terrain pour être une option séduisante pour Philippe Hinschberger. Le tout dans un losange de moins en moins à la mode et souvent perfectible sur les phases de transition ?

La Rédaction

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
A.D.
A.D.
2 mois il y a

Évidemment qu’il faut rester à 5, je rappelle qu’on a plus pris de buts depuis qu’on joue a 5 en défense. Le mieux serait de mettre Lomotey, ça lui fera du temps de jeu, libérera un milieu de terrain sur le banc (Iron Gomis, Mamadou Fofana, Gaoussou Traoré, Owen Gene ou Bongani Zungu) et on sait qu’il est bon dans une défense a 5, vu que l’année dernière, il avait fait une bonne deuxième partie de saison, commencé par une reposition dans la défense et dans un système a 5.