Amiens SC : Quatre choses à savoir sur Mateo Pavlovic

Pavlovic Amiens SC
JBAutissier/Panoramic/Imago

Arrivé en tant que joueur libre quelques heures après la clôture du mercato estival, Mateo Pavlovic va tenter d’apporter son expérience à la défense de l’Amiens SC. Avant de le découvrir sur le terrain, peut-être dès le 11 septembre contre Rodez, la rédaction du 11 Amiénois vous propose de faire connaissance avec l’ancien joueur d’Angers.

Il a joué avec Kévin De Bruyne

Si tout le monde a bien en tête les années en Ligue 1 de Mateo Pavlovic, beaucoup oublient que le nouveau défenseur central évoluait auparavant en Allemagne, sous la tunique du Werder Breme. Le Croate était notamment entré en jeu à la mi-temps le 23 février 2013 à l’Allianz Arena suite à l’expulsion de Sebastian Prödl. Face à un Bayern Munich XXL avec Neuer, Lahm, Ribéry ou bien encore Robeen, Mateo Pavlovic jouait avec une future star du football mondial, un certain Kevin Bruyne qui inscrivait l’unique but du Werder dans un match perdu 6-1.

Il a joué attaquant en Ligue 1

Janvier 2017, Stéphane Moulin se retrouve face à une pénurie et décide de faire monter de deux crans Mateo Pavlovic. Entre en jeu contre Bordeaux (1-1), l’habituel défenseur débute à la pointe de l’attaque angevine une semaine plus tard à Saint-Etienne et parvient à faire trembler les filets adverses. « Soudain, tout le monde m’appelle Zlatan, mais je ne suis pas Zlatan, en souriait-il lors d’un entretien accordé à l’Equipe. Ma position naturelle, c’est défenseur. Même si j’ai joué attaquant quand j’étais jeune. Donc, attaquant, ce n’est pas nouveau pour moi. Quand j’étais jeune, mon obsession, c’était de marquer, toujours marquer. Mais, ensuite, j’ai été amené à jouer en défense. Là, parce que la situation est particulière dans le secteur offensif, le coach m’a demandé si je pouvais jouer attaquant. Donc, j’ai dit oui, pourquoi pas. »

Il reste sur deux saisons avec un temps de jeu limité

A l’image de Kader Bamba ou de Matthieu Dossevi, Mateo Pavlovic n’a pas beaucoup joué la saison dernière avec seulement douze titularisations pour un total de 1103 minutes disputées. Le Croate a surtout obtenu son temps de jeu en toute fin de saison (7 titularisations), lorsque le maintien du SCO était en bonne voie puis mathématiquement acquis. La saison précédente, celle de l’interruption des championnats en raison de la Covid, il ne pris part qu’à onze rencontres sur vingt-six possibles pour un temps de jeu de seulement 803 minutes. Avant ça, il avait réalisé deux grosses saisons en 2017/2018 et 2018/2019 avec un temps de jeu moyen excédant les 2000 minutes.

Il était très apprécié à Angers

Que ce soit en interne au sein du club ou bien auprès du public, Mateo Pavlovic laissera un bon souvenir de son long passage à Angers (cinq saisons). Joueur combatif, doté d’un état d’esprit irréprochable et « un homme charismatique aux fortes valeurs » selon le communiqué de son ancien club, le natif de Mostar a suscité beaucoup de commentaires élogieux de la part des suiveurs du SCO sur les réseaux sociaux. Un profil qui n’est pas sans rappeler celui de Mamadou Fofana, qui disposait également d’une énorme cote de sympathie du côté du FC Metz. De bon augure pour l’Amiens SC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *