Amiens SC : Pourquoi Hinschberger s’est-il privé de Tolu face à QRM ?

Philippe Hinschberger Amiens SC
Philippe Lecoeur / FEP / Icon Sport

Comme face au Paris FC avant les fêtes, Philippe Hinschberger avait décidé de démarrer la rencontre face à QRM avec le duo Bamba-Badji à la pointe de l’attaque. Un choix assumé par l’entraîneur de l’Amiens SC qui estime que le trio formé avec Tolu Arokodare face à Guingamp le week-end dernier ne lui offrait pas suffisamment de garanties. Explications.

Une volonté de maîtrise collective

« On n’a pas été bon avec deux attaquants pendant une heure samedi. C’est complètement un faux débat. On a pris beaucoup de contres en première et je n’avais pas envie que ça recommence. Chaque ballon perdu amenait un contre. Je n’ai pas trouvé que notre dernier match avec deux attaquants, même si l’on a gagné 3-0, avait été si bon. J’avais besoin de voir ce que l’on a vu en première mi-temps contre QRM. On était dans le vrai de ce que l’on voulait voir avec une équipe qui maîtrise bien le ballon, sans perte de balle, avec quelques accélérations possibles et des situations favorables. Ca m’avait donné raison. Après, on a aussi perdu Chadrac (Akolo) qui était malade. Avec les deux titulaires, on n’avait plus grand monde à faire rentrer. »

Propos recueillis par Romain PECHON

Un commentaire

Commenter
  1. Bamba apparait du coup incontournable quand la forme physique est là, c’est le vrai atout technique qui polarise la défense adverse et donne des espaces aux copains pour faire la différence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.