Amiens SC : Philippe Hinschberger trouve son effectif « beaucoup plus équilibré »

Hinschberger Amiens SC
Romain PECHON - Le 11 HDF

A quelques jours de la fin du mercato, l’heure n’est certainement à la révolution du côté de l’Amiens SC, même si un ou deux départs d’envergure ne sont toujours pas à exclure. Quoi qu’il en soit, Philippe Hinschberger semble plutôt satisfait de l’effectif à sa disposition, notamment au milieu de terrain. Explications.

L’Amiens SC et le juste équilibre ?

Même si l’Amiens SC sort d’une triste rencontre au Havre, étant copieusement dominé par la formation normande pendant la totalité de la rencontre, Philippe Hinschberger n’a pas le sentiment que son équipe manque actuellement de créativité dans l’entrejeu. « On a Chibozo qui est rentré dans ce rôle d’attaquant un peu décroché, c’est cette configuration. On a aussi Iron Gomis qui, pour moi, est un deuxième attaquant, bon dans les trente derniers mètres. On ne peut pas jouer avec deux attaquants, des pistons offensifs, des milieux offensifs pour pouvoir attaquer, juge-t-il. Il faut aussi garder un équilibre, c’est obligatoire. Et l’an dernier, c’était beaucoup plus déséquilibré. »

Reste que le milieu de terrain amiénois apparaît dégarni de profils véritablement techniques, à l’exception de Jessy Benet, après les départs non compensés d’Arnaud Lusamba, Kader Bamba et Bongani Zungu, même si Philippe Hinschberger rappelle « qu’il a souhaité faire de la place à Doums Fofana et Mathis Lachuer » cette saison. « C’est une histoire de philosophie de coach et d’équilibre, poursuit le coach de l’ASC. Il y a dix matches l’an dernier où on menait au score et on n’a pas gagné parce qu’il nous manquait cet équilibre. Je trouve que notre équilibre est plutôt bon cette saison. » De quoi refroidir les ardeurs de ceux qui souhaitaient un renfort créatif d’ici la fin du mercato.

R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *