Amiens SC : Philippe Hinschberger « surpris » par la reprogrammation d’Ajaccio

Amiens SC Ajaccio Lachuer
MIchel Luccioni/Icon Sport

Fortement impacté par l’épidémie de Covid-19 ces derniers jours avec pas moins de douze joueurs atteint du virus, l’Amiens SC n’avait pas pu jouer son match contre Ajaccio, comptant pour la 20ème journée de Ligue 2, la semaine dernière. De quoi amener la Ligue de football professionnel (LFP) à reprogrammer cette rencontre le mercredi 19 janvier et ainsi offrir une semaine à trois matches en guise de programme de reprise au club picard.

Une reprogrammation qui pose question

« Comme on joue en coupe de France, on savait que ce serait soit ce mercredi (19) soit celui d’après (26) », précise Régis Gurtner au moment d’évoquer la reprogrammation du match de Ligue 2 de l’Amiens SC contre Ajaccio. Et alors que la LFP avait deux options à sa disposition, cette dernière a préféré opter pour celle prenant le moins en considération la santé des joueurs en programmant trois matches en l’espace de sept jours pour une équipe qui n’en a joué qu’un seul en trois semaines en raison du Covid.

« J’ai trouvé que c’était un peu surprenant, d’autant que d’autres matches sont replacés à plus tard, constate Philippe Hinschberger. Après voilà, on nous fait jouer la semaine prochaine. On n’a pas le choix de toute façon. S’il n’y a pas de nouveau problème, on aura quasiment récupéré notre effectif. » Reste à savoir dans quelle condition physique se trouve celui-ci, sachant que douze joueurs ont contracté le Covid, dont certains en développant des symptômes. N’aurait-il pas été plus sage d’envisager une reprise plus en douceur, en programmant le match en retard le 26 janvier plutôt que le 19 ?

Assurément. Mais une fois encore la santé n’a visiblement pas été la priorité d’une organisation qui a préféré maintenir coûte que coûte la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de Marseille la semaine passée, quitte à accorder une dérogation à Benoît Costil, à peine remis du Covid.

R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.