Amiens SC : Philippe Hinschberger pense avant tout à dégraisser

Amiens SC Hinschberger Lahne

A un peu plus d’un mois de l’ouverture du marché des transferts (1er au 31 janvier), Philippe Hinschberger a fait le point sur ses attentes en matière de mouvements au sein de son effectif. Et alors qu’on pouvait s’attendre à des doléances dans le sens des arrivées, le technicien de 62 ans veut avant tout réduire son groupe. Entretien. 

Philippe Hinschberger, le mercato d’hiver ouvre bientôt. Quelles sont vos principales doléances ?

Notre premier objectif en janvier sera de réduire l’effectif. C’est une condition sine qua none. On a trop de joueurs, trop de frustration. Ca va bien un mois ou deux mais c’est très dur pour les garçons comme Mamadou Fofana, Gaoussou Traoré, Jack Lahne, Chabel Gomez. S’entraîner toute la semaine sans pouvoir jouer le week-end, c’est dur. Quant au milieu tu as Lachuer, Gnahoré, Lusamba, Benet, Lomotey, Gomis, bientôt Zungu… Il est bien évident que je ne peux pas prendre tout le monde. J’essaye d’instaurer un roulement quand il y a une place à prendre, mais quand tu as pris deux milieux, c’est bon.

Et une fois le dégraissement effectué ?

Une fois que ce sera fait, on sera capable de se poser des questions sur les postes déficitaires. Aujourd’hui, nos attaquants sont déficitaires, clairement. J’ai pris les statistiques de nos quatre buteurs et celles des quatre meilleurs buteurs de chaque équipe de Ligue 2 et on est à notre place. On n’a pas beaucoup d’écart avec certains, mais nos quatre meilleurs buteurs n’ont mis que neuf buts quand ailleurs ils sont à treize, quatorze ou quinze. Ce n’est pas beaucoup, mais ce sont les chiffres qui parlent. Mon objectif sur l’aspect offensif est d’augmenter nos statistiques parce qu’autrement c’est difficile de gagner.

N’êtes-vous pas tenté par un renfort dans le couloir gauche de la défense, où personne ne s’impose réellement ? 

On a pris Harouna Sy qui me semblait être un des meilleurs joueurs de Dunkerque l’année dernière, mais je pense qu’il se met beaucoup de pression. Il vaut mieux que ce qu’il a montré depuis le début. Entre lui qui est plus tonique et Matthéo Xantippe qui est plus technique, il faudrait un joueur qui est entre les deux. En fonction des matches, on peut mettre l’un ou l’autre. Contre Le Havre, on pensait qu’on allait avoir de la place pour jouer parce qu’ils ne mettent pas forcément une grosse pression, et je me disais que Matthéo pouvait bien s’en sortir. Il fait de très bonnes choses, est bien engagé mais est encore un peu tendre et manque d’un coup de rein de temps en temps pour bien déborder. Je suis un peu hésitant ou changeant en fonction de la physionomie du match.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires