Amiens SC : Philippe Hinschberger et son groupe « trop déséquilibré »

Hinschberger Amiens SC

Harouna Sy forfait pour cause de blessure, l’Amiens SC devrait se rendre en Corse avec seulement cinq défenseurs de métier. Un chiffre limite pour une équipe qui vient tout juste d’adopter un nouveau dispositif tactique avec une base défensive… à cinq éléments. De quoi se questionner sur l’équilibre de l’effectif mis à disposition de Philippe Hinschberger, qui doit par contre procéder à de nombreux arbitrages dans d’autres secteurs de jeu. Décryptage.

Une défense peu garnie…

En attendant de savoir si l’Amiens SC sera reçu cinq sur cinq à Bastia, Philippe Hinschberger devrait reconduire le 5-3-2 testé le week-end dernier face à Valenciennes. Le tout en dépit d’un nombre restreint de défenseurs à sa disposition, Harouna Sy étant touché à un genou et forfait pour cet ultime match du mois d’octobre. En son absence, Matthéo Xantippe va prendre le relais dans le couloir gauche et être le pendant de Mickaël Alphonse, de retour dans un rôle de piston qui lui avait plutôt réussi la saison dernière. « Il est entré contre Valenciennes, a fait une bonne deuxième mi-temps, est impliqué sur un but, et est à l’aise dans l’utilisation du ballon, détaille à son sujet le coach amiénois. Il ne faut pas oublier qu’il a aussi fait toute la préparation, et qu’il avait fait un bon match à Nîmes aussi en nous permettant de revenir au score. »

Le problème est que Matthéo Xantippe était déjà le seul défenseur de métier présent sur le banc de touche la semaine dernière. Et son inclusion dans le onze de départ ne devrait pas déboucher sur l’ajout d’un défenseur, pour la simple et bonne raison que l’Amiens SC ne dispose pas d’un septième défenseur au sein de son effectif depuis les départs en prêt de Nathan Monzango et Youssouf Assogba.« On a des solutions sur le côté avec par exemple Owen Gene même si ce n’est pas forcément son poste, reconnaît Philippe Hinschberger, à propos du milieu de formation. On l’a beaucoup utilisé là et il donne beaucoup de satisfactions. On a six défenseurs et on ne va pas en inventer. Quand il faut faire deux défenses pour une mise en place à l’entraînement, tu te creuses un peu la tête. Il n’y a pas de souci particulier, mais il ne faut juste pas qu’on en perde de trop. »

…Un milieu surpeuplé

A l’inverse, l’Amiens SC dénombre « une multitude de milieux« , qui plus est avec le retour à l’entraînement collectif de Bongani Zungu. En y ajoutant Arnaud Lusamba, Jessy Benet, Mathis Lachuer, Mamadou Fofana (6), Eddy Gnahoré, Iron Gomis, Gaoussou Traoré et Emmanuel Lomotey, ils ne sont pas moins de neuf pour seulement trois places dans le onze de départ. « On en a déjà parlé avec le président (NDLR : Bernard Joannin) et John (Williams), le groupe est trop déséquilibré, concède Philippe Hinschberger. On a de quoi travailler là-dessus à l’intersaison, ne serait-ce que pour avoir moins de milieux de terrain et ajouter des défenseurs, qui peuvent venir du centre de formation. Je ne vois pas l’intérêt d’aller chercher des défenseurs supplémentaires, si on a une bonne défense. »

D’ici là, l’objectif est déjà de faire de la place au sein d’un effectif trop riche et tout sauf bien équilibré en l’état actuel. « Iron, Mamadou Fofana, Gaou, je les ai rencontrés, je leur ai dit, ce n’est pas contre leurs performances, mais on a des joueurs d’expérience dont on a besoin. Ils se heurtent à une grande concurrence dans ce secteur de jeu. C’est embêtant mais il faut qu’ils gardent leur ligne de conduite et ça viendra. Je veux les encourager, parce qu’ils ont un très bon état d’esprit. Parfois, il y a un coup de mou parce qu’on est plus dans le groupe. Mais ce n’est pas lié à un manque d’implication ou de qualité de leur part. » 

Pour autant, leur avenir passera certainement par un potentiel prêt en National d’ici la fin d’année civile, avant, à coup sûr, par départs l’hiver prochain.En attendant, Philippe Hinschberger va continuer de jouer aux équilibristes avec une défense déjà à flux tendu. 

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.