Amiens SC : Oswald Tanchot et « le changement de dimension » des jeunes

Mathis Lachuer Amiens SC
Panoramic

Après le match face à Ajaccio samedi dernier, une statistique est ressortie du lot. L’Amiens SC a affiché un onze de départ de vingt-deux ans de moyenne d’âge. Ayant fait souffler quelques cadres, Oswald Tanchot a laissé place à certains jeunes joueurs. Cela n’a néanmoins pas porté préjudice à l’Amiens SC, arrachant le nul dans les derniers instants. Un résultat satisfaisant tant les jeunes pousses ont connu des hauts et des bas cette saison.

Des prestations inégales

Lancé dans une série de sept matchs en vingt-et-un jours, Oswald Tanchot a fait tourner son effectif pour laisser souffler quelques cadres le week-end passé. Ces changements ont laissé place à un onze de départ très jeune avec une moyenne d’âge de vingt-deux ans. « On est allé à Ajaccio avec une équipe très jeune et elle a répondu présent parce qu’elle a fait une très bonne entame dans l’aspect tactique, assure Oswald Tanchot. C’était un match avec ce que l’on doit attendre d’un jeune, à savoir de la qualité, parfois un manque d’expérience dans certaines situations à l’image des deux buts où l’on se fait piéger. S’ils ont cette capacité à mettre de la fougue et de l’envie, on pardonne ces choses. » Cependant, l’entraîneur amiénois n’a pas toujours été enchanté du visage affiché par la jeunesse amiénoise.

L’Amiens SC en mode conquérant à Dunkerque ?

Oswald Tanchot avait été sevré de ses joueurs pendant plusieurs semaines suite à sa contamination à la Covid-19, début avril. Absence qu’il lui a valu trois rencontres devant son téléviseur, dont deux très laborieuses. Le coach amiénois avait été mécontent de la prestation de certains jeunes joueurs de l’effectif qui n’ont pas donné satisfaction sur la pelouse. « J’étais déçu contre Chambly et Clermont mais pas que des jeunes. J’étais déçu de l’investissement et de certaines rentrées de jeunes. Quand le match ne tourne pas correctement, que tu entres, tu te dois d’amener au moins ta fougue et ton insouciance. Ils se sont mis au niveau du match et ils ont banalisé le fait de rentrer en L2 et je leur ai dit. »

Oswald Tanchot (Amiens SC) : « On sait qu’on est sur un fil mais… »

Des profils différents

Plusieurs jeunes ont eu des performances en dents de scie cette saison. Deux joueurs ont traîné des blessures, comme Darell Tokpa ou encore Youssouf Assogba. Chacun a vécu un bon passage sur les pelouses de Ligue 2. Néanmoins, ils n’ont pas réussi à s’inscrire dans une continuité, comme Florian Bianchini « qui a proposé des entrées très insuffisantes » selon Oswald Tanchot, malgré quelques bonnes sorties. La dernière pioche en date dans le centre de formation est Ayman Ouhatti qui a joué quelques minutes face à Valenciennes. « C’est lui qui nous a donné envie de le prendre parce que ses entraînements étaient de qualité. Quand un jeune travaille bien, progresse bien, c’est une obligation de notre rôle d’éducateur de le prendre » assure Oswald Tanchot.

Amiens SC : Oswald Tanchot encourage Jayson Papeau

La jeune pousse la plus régulière restera Iron Gomis. « Il a déjà eu une année de National et c’est très formateur. Il a un vécu et beaucoup plus de densité d’un point de vue athlétique » affirme son coach. Cette saison, les jeunes ont certainement changé de dimension, après avoir eu autant de temps de jeu en professionnel. « Je pense que dans la douleur et la difficulté, cette saison va aider le club et les jeunes, admet Oswald Tanchot. Ça va servir à l’effectif. La phase de découverte est faite, ils connaissent les différents passages d’une saison. L’enchaînement des choses en pro ce n’est pas la même chose qu’en réserve, donc il y a des caps à passer et je pense qu’ils en ont passé quelques-uns cette année. »

Malgré leur temps de jeu important cette saison, les jeunes pousses de l’Amiens SC devront en faire encore plus pour pouvoir briguer une place dans l’effectif la saison prochaine. « Cette année, il ont profité d’un contexte » comme l’affirme leur entraîneur. N’ayant pas énormément de solutions, Oswald Tanchot leur a souvent donné du temps de jeu pour qu’ils montrent ce dont ils étaient capables. Mais si l’Amiens SC repart réellement sur un projet ambitieux durant l’intersaison, il n’y aura pas de place pour tout le monde.

Emilien PAU

Votre avis compte !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC

[J31] Dunkerque – Amiens SC : le résumé vidéo

Dunkerque Amiens Ligue 2

[J31] Dunkerque – Amiens SC : Des mauvaises habitudes qui perdurent