Amiens SC : Oswald Tanchot avertit encore Stephen Odey

Odey Amiens SC
Panoramic

Remplaçant surprise contre Châteauroux, Stephen Odey devrait retrouver une place dans le onze de départ de l’Amiens SC, ce mardi à Pau. Ce qui est sûr, c’est que l’international nigérian laisse encore sur sa faim son entraîneur, Oswald Tanchot. 

L’Amiens SC plus fort avec Odey ?

La relation entre Stephen Odey et Oswald Tanchot est tout sauf un long fleuve tranquille depuis la prise de fonctions de l’ancien entraîneur du Havre, en octobre dernier. Et même s’il a inscrit le but de la victoire contre Châteauroux samedi dernier, l’attaquant nigérian prêté par Genk a encore eu le droit à une remontrance de la part de la part du successeur de Luka Elsner. « Il a marqué, c’est bon pour un attaquant de le faire mais j’attends plus de Stephen, il faut qu’il gagne sa place à travers ses entrées, clame Oswald Tanchot. En deuxième mi-temps, il fait partie de ceux qui auraient pu essayer de tenir un peu plus le ballon. »

Amiens SC : Abou Ouattara, « un jeune qui a de la qualité mais qui va devoir grandir avec le club »

Avant ça, Oswald Tanchot n’avait pas hésité à écarter son attaquant à Sochaux puis pour la réception de Toulouse, début novembre, en raison de plusieurs retards à l’entraînement. Par la suite, il avait mis du temps à le réintégrer dans le groupe estimant que son niveau à l’entraînement s’avérait insuffisant. Finalement, Stephen Odey avait effectué un retour remarqué en tant que titulaire à l’occasion de la venue de Dunkerque (1-0), début décembre. Et s’il n’a marqué que trois buts depuis son arrivée au club, ceux-ci ont déjà rapporté neuf points à Amiens, puisqu’il a contribué à trois des quatre victoires à domicile cette saison.

Insuffisant certes. Mais Amiens a-t-il mieux dans son effectif aujourd’hui ? Pas si sûr. Pour autant, Oswald Tanchot continue de faire preuve d’exigence et de fermeté à l’égard de Stephen Odey. Une attitude qui peut surprendre vue de l’extérieur mais qui serait indispensable pour garder sous pression un joueur qui aurait tendance à se disperser. Quoi qu’il en soit, l’ASC aura besoin de lui pour tenter de jouer les trouble-fête sur cette deuxième partie de saison.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un commentaire