Amiens SC : Officialisation attendue mardi pour Hinschberger

Hinschberger Tanchot Amiens SC
Panoramic

Le feuilleton du nouvel entraîneur de l’Amiens SC arrive à son terme. Un mois après la fin de la saison 2020/2021, le club picard va officialiser sa séparation avec Oswald Tanchot et par la même occasion l’arrivée de Philippe Hinschberger dans les prochaines heures. 

Hinschberger arrive avec De Percin

Comme annoncé par Le 11 Amiénois durant le week-end, l’Amiens SC n’a jamais changé son fusil d’épaule au sujet de l’identité de son nouvel entraîneur. En dépit des rumeurs autour de Marc Wilmots, les dirigeants picards n’avaient qu’une seule idée en tête : finaliser la venue de Philippe Hinschberger, désireux de quitter Grenoble et séduit par le projet de reconquête du club de Bernard Joannin. Entre les deux parties, un accord a rapidement été trouvé vraisemblablement sur les bases d’un contrat de deux ans plus une année en option selon des informations concordantes avec Grenoble Foot Info. Encore fallait-il trouver un accord avec les dirigeants isérois, qui ont longtemps réclamé une indemnité de départ de 100 000 euros selon nos confrères du Dauphiné Libéré.

Amiens SC : Philippe Hinschberger bientôt aux commandes ?

En dépit d’un ultimatum initialement fixé à vendredi dernier, Grenoble a accepté de reprendre les discussions avec l’Amiens SC, sous l’influence de Philippe Hinschberger qui a martelé à ses dirigeants son désir de rejoindre la Picardie. Frustrés et déçus par l’attitude de leur futur ex-entraîneur, les dirigeants du GF38 ont fini par céder pour une somme qui serait deux fois moindre à celle initialement réclamée pour libérer le technicien de 61 ans de sa dernière année de contrat. Après trois années à Grenoble, Philippe Hinschberger va donc s’asseoir sur le banc de l’Amiens SC, où il prendra la succession d’Oswald Tanchot, avec lequel les dirigeants amiénois finalisent les derniers détails de son indemnité de départ.

L’arrivée de Philippe Hinschberger va s’accompagner de quelques retouches au sein du staff technique puisque Francis de Percin sera également du voyage, lui qui était déjà son adjoint à Grenoble ces trois dernières saisons. Reste désormais à trancher l’avenir de Romain Poyet et Simon Lucq, annoncés sur le départ au début du mois.

Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article