Amiens SC : Luigi Mulazzi promet des premières recrues rapides

Mulazzi Amiens SC
Fred Marvaux/Icon Sport

Invité de l’émission de la Tribune des Sports de France Bleu Picardie lundi soir, Luigi Mulazzi est revenu sur son départ de l’Amiens SC en fin de saison. Mais au-delà de son simple cas personnel, l’actuel vice-président du club picard est revenu sur le point de rupture de son septennat : le départ de Christophe Pelissier. Surtout, il a donné le pouls du futur recrutement qui devrait amorcer un certain virage au sujet de la politique sportive de l’Amiens SC, beaucoup trop centrée sur le trading-joueur depuis plusieurs saisons.

Le départ de Christophe Pelissier, un point de rupture

« Mon départ est un choix personnel, familial, j’ai envie de faire autre chose avec mes proches. On ne peut pas parler de ras-le-bol, même si ça devient un peu plus compliqué avec la nouvelle génération. Il y a quelques personnalités avec lesquelles je m’entendais moins. Avec la direction, il y a eu des désaccords mais je ne vais pas parler de tout ce qui s’est dit en comité directeur. On a eu des désaccords sur un certain nombre de sujets. Quand c’est le cas et qu’il y a une égalité au sein du comité directeur, c’est la voix du président (ndlr : Bernard Joannin) qui compte double (…) Après il y a eu un avant et après Christophe Pelissier. Je regrette toujours son départ, on s’en est expliqué avec Bernard Joannin et l’ensemble du personnel et des sponsors. Pour moi, il est le meilleur entraîneur qu’on ait eu, le seul à nous avoir fait monter en Ligue 1, et j’étais en total désaccord au sujet de son départ. Je n’étais pas isolé, je pense qu’une majorité du club n’était pas en faveur de son départ. »

L’Amiens SC relance un nouveau cycle

« Sur les deux dernières années, on a réussi à réorganiser un minimum l’effectif. Il va encore y avoir beaucoup de départs et il ne va pas falloir se tromper sur le recrutement des nouveaux joueurs. Qu’on fasse un peu de trading joueur, oui mais pas trop. On est plutôt parti sur ce type de recrutement. Le club a besoin du trading pour avoir de l’argent et ainsi faire fonctionner le club, on ne peut pas dépendre que des droits TV. Attendez de voir les premières recrues de la prochaine saison pour pouvoir potentiellement critiquer. Vous allez les connaître incessamment sous peu. L’idée est vraiment de construire une équipe et de faire un peu de trading joueur autour. »

Source : France Bleu Picardie

4 Commentaires

Commenter
  1. Il s’en va jouer au golf en disant qu’on le verra plus au stade (ou beaucoup moins) , et puis hop! il promet des recrues pour la saison ou il sera plus là. Pas facile de partir on dirait Luigi ! lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.