Amiens SC : les cinq enseignements du match face à Guingamp [J18]

Amiens SC
Loic Baratoux / FEP / Icon Sport

Pourtant très bon face à Guingamp sur la pelouse de La Licorne, l’Amiens SC a failli déchanter à cause d’un but encaissé en début de second acte, mais s’est fait violence pour aller décrocher un match nul plus que mérité. Découvrez notre débrief en cinq points de cette rencontre comptant pour la dix-huitième journée de Ligue 2 BKT.

L’Amiens SC frustré

Il y avait tout pour faire un joli résultat contre Guingamp. Si La Licorne n’était pas remplie, elle s’avouait néanmoins assez bruyante pour accompagner une prestation de qualité des joueurs de l’Amiens SC. Oui mais voilà, montrer de la qualité et dominer ne veulent toutefois pas dire gagner. Contre les Bretons, les Samariens réalisaient une première mi-temps de haut niveau dans tous les domaines… hormis la finition. Punis en début de second acte sur un long ballon mis au fond par El Azzouani, les joueurs de Philippe Hinschberger avaient le mérite de ne pas baisser les bras pour aller décrocher un point précieux au bout du suspense grâce au premier but en championnat de Tolu depuis la mi-septembre. Néanmoins, ce match nul laisse un goût amer, autant dans le résultat qu’au classement, puisque l’ASC reste à quatre points d’un Bordeaux également tenu en échec à Caen, à deux jours d’un choc de haut de tableau sur la pelouse du Matmut Atlantique.

Le classement de l’Amiens SC en Ligue 2

Antoine Leautey en leader offensif

Comme d’habitude, il a avalé les kilomètres dans son couloir droit. Et s’il y a eu du déchet dans son jeu (22 ballons perdus), c’est parce qu’il s’est beaucoup engagé et qu’il a pris beaucoup de risques pour faire la différence. Après avoir été freiné par les blessures, Antoine Leautey semble presque revenu à son meilleur niveau athlétique. Il bonifie son match en distillant une merveille de centre sur le but inscrit par Tolu Arokodare (89′).

(Re)découvrez notre bulletin de notes après Amiens SC – Guingamp

Philippe Hinschberger assume

« Notre première mi-temps, qu’on a dominé de la tête et des épaules, doit sanctionner l’adversaire, on a au moins trois occasions très nettes, notamment quand Papiss (Cissé) met au dessus à cinq mètres. Après, c’est toujours la même histoire, avec un adversaire qui se repositionne un peu. En deuxième, on repart un peu moins bien. La moindre des choses était de ne pas perdre. On était déséquilibré et désorganisé mais je préfère perdre 2-0 en balançant tous mes joueurs offensifs, plutôt que de regarder la fin du match et accepter de perdre. On a eu le mérite de revenir, ce qui prouve qu’on n’a rien lâché. Je suis aussi content pour Tolu qui a retrouvé le chemin des filets, en espérant que ça lui fasse du bien. »

(Re)découvrez l’entretien complet de Philippe Hinschberger après Amiens SC – Guingamp

Quatre mois plus tard

S’il avait trouvé le fond des filets à deux reprises contre Le Lamentin le 19 novembre dernier, Toluwalase Arokodare n’avait plus marqué en championnat depuis le 17 septembre dernier lors du succès acquis à La Licorne contre Niort (3-0). Presque quatre mois après, le Nigérian a frappé à nouveau en Ligue 2 avec un but extrêmement important.

Le réalisme fait mal

Dominateur pendant la quasi-intégralité de la rencontre, l’Amiens SC a bien failli signer un revers bien embarrassant face à des Guingampais qui ont frappé sur leur seule occasion du match. La cause ? Un manque de réalisme certain devant le but de Basilio.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *