Amiens SC : Le VAFC, la dernière à domicile

Amiens SC joie VA
@MAXPPP

Avril 2021. L’Amiens SC sort alors d’une défaite humiliante à Chambly, futur relégué. Touché par la Covid et privé de banc de touche depuis le succès contre Troyes un mois plus tôt, Oswald Tanchot effectue un come-back victorieux avec une victoire à l’Amiénoise, dans le money-time et avec beaucoup de caractère. Six mois plus tard, les Picards n’ont toujours pas regoûté à ce sentiment à domicile. A la veille des retrouvailles entre les deux clubs, le 11 Amiénois vous replonge dans cette rencontre. Flashback.

Le match

Ce n’était pas le Pérou mais l’Amiens SC avait su s’arracher dans le money time pour obtenir son onzième succès de la saison (3-1) et ainsi faire vivre des émotions à ses supporters, encore à distance. Sans Régis Gurtner, mis au repos, mais pour le retour d’Oswald Tanchot sur le banc, après son indisponibilité pour avoir contracté une forme grave de la Covid, les Picards remportaient alors ce qui reste leur dernière victoire à domicile en date.

AMIENS SC – VALENCIENNES : 3-1 (0-0)

34ème journée de Ligue 2 BKT

Stade Crédit Agricole la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Lepaysant

Buts : Lusamba (64e, sp), Alphonse (90e+2), Odey (90e+4) pour Amiens ; Cuffaut (90e+1 sp)

Avertissements : Lusamba (45e+1), Odey (80e), Blondel (81e) pour Amiens ; Abeid (19e), Guillaume (64e), Doukouré (76e) pour Valenciennes

AMIENS SC : Thuram – Alphonse, Lomotey, Monzango, Coly – Gomis, Lachuer, Blin (c.) – Diakhaby (Gomez, 71e)-, Lusamba (Ouhatti, 87e) – Ouattara (Odey, 72e)

Remplaçants : Coudert (g.), Bandeira, Ouhatti, Papeau, Gomez, Timité, Odey

Entraîneur : Oswald Tanchot

VALENCIENNES : Konaté – Doukouré, Vandenabeele, Cuffaut (c.) – Linguet, Picouleau, Kankava, Elogo (Macalou, 76e), Abeid (Dos Santos, 87e) – Guillaume (D’Almeida, 90e+1), Boutoutaou

Remplaçants : Kocik (g.), Dabo, Pellenard, Ntim, Dos Santos, D’Almeida, Macalou

Entraîneur : Olivier Guégan

La réaction

« Pour un retour, ce n’était pas de tout repos mais quand ça se termine comme ça, on prend les émotions de bon cœur. Ça fait du bien de vibrer, c’est ce qu’on aime dans le football. Dommage qu’il n’y ait pas de public. Quand on a pris le but, on a vu une équipe qui a su se ruer à l’attaque pour aller gagner le match. C’est un peu ce qu’on a cherché toute la saison. Ça fait du bien. Les joueurs m’ont transmis beaucoup de forces quand je n’étais pas auprès d’eux. Sur le troisième but, ce fut aussi le cas. Dans notre métier, on est souvent pris par la pression mais ce qu’on aime surtout c’est la relation humaine. Ça fait vraiment plaisir. »

Oswald Tanchot (entraîneur de l’Amiens SC)

L’intégralité de sa réaction

Le joueur du match : Arnaud Lusamba

Buteur après l’heure de jeu, grâce à un penalty parfaitement tiré, Arnaud Lusamba a réalisé dans l’ensemble une belle prestation. Il est à l’origine des 2 premiers cartons du match, pour VA avec une faute sur lui à la 18eme minute et pour lui après une grosse faute sur un défenseur. Toujours très adroit dans ses dribbles, il s’est montré très disponible, orientant le jeu partout sur le terrain et menant le premier rideau défensif comme un mort de faim. Il a terminé cuit, provoquant encore un carton pour Doukouré sur sa dernière action. Le régulateur du jeu offensif amiénois, avec Alexis Blin un cran plus bas.

Les notes du match de la rédaction

Le top 

La dernière fois qu’Oswald Tanchot avait assisté à un match sur le banc, les Amiénois l’avaient emporté… trois buts à un, face au leader du championnat, Troyes. Il était temps que le coach numéro un réapparaisse dans sa zone technique. Après avoir contracté le Covid-19 et passé quelques jours à l’hôpital, Oswald Tanchot a permis d’insuffler une nouvelle dynamique dans ses rangs. Surtout, ce retour permet aux Amiénois de se maintenir. Avec un total de 43 points, le club picard est mathématiquement maintenu en Ligue 2 la saison prochaine.

Les tops de la rencontre

Le flop

Privée de public depuis plusieurs mois, la Licorne a sonné creux après cette fin de match folle. Deux buts dans le temps additionnel pour glaner la victoire, les supporters auraient sûrement apprécié. Une victoire à l’arraché après 90 minutes sans grand intérêt. On a vu des scènes de joies et des cris de soulagement, Amiens a enfin atteint la barre des 43 points. Une émotion qui aurait pu rapprocher joueurs et supporters après cette saison plus que difficile.

Les flops de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *