Amiens SC : La patience a ses limites

Amiens SC Hinschberger

En dépit des premiers pas de ses dernières recrues, l’Amiens SC a concédé une nouvelle défaite, déjà la quatrième de la saison, samedi sur la pelouse de la Licorne face à Rodez (0-1). Un revers qui enfonce un peu plus les Amiénois dans une situation d’urgence. Débrief complet de ce match comptant pour la 7ème journée de Ligue 2. 

L’incidence du résultat :

Si l’Amiens SC avait fait une bonne opération en passant de seizième à quinzième en glanant un point à Niort – pour paraphraser Formose Mendy – avant la trêve hivernale, les hommes de Philippe Hinschberger ont forcément réalisé une mauvaise opération en s’inclinant contre Rodez, passant donc de la quinzième à la seizième place. Outre ce pur aspect comptable et particulièrement froid, les Amiénois ont surtout manqué l’occasion de prendre un nouveau départ, le tout devant un public de nouveau enthousiaste à l’idée de voir jouer une équipe renforcée et transfigurée avec quatre titulaires différents au coup d’envoi. Cela n’aura pas suffi pour glaner un deuxième succès en sept sorties. Repoussé à huit longueurs du top 5, l’objectif affiché du début de saison, Amiens ne compte surtout plus qu’un point d’avance sur la zone rouge et le barragiste Dijon. L’état d’urgence est déjà décrété en Picardie.

Le joueur du match :

Il y aura eu Kader Bamba et les autres. Déjà très remuant en match amical contre QRM, Kader Kamba a confirmé ses bonnes dispositions en rendant une copie très encourageante face à Rodez. Encore loin de sa condition physique optimale, le joueur prêté par Nantes a pourtant disputé l’intégralité de la rencontre. Surtout, il fut le seul et unique joueur de l’Amiens SC en mesure de faire des différences balle au pied et ainsi à semer le doute dans la tête des défenseurs Ruthénois. S’il peut avoir cette fâcheuse tendance à en rajouter, étant même parfois à la limite du chambrage, le nouveau numéro 7 de l’ASC a été sur ce match le seul et unique joueur au niveau d’une équipe qui prétend jouer la montée en Ligue 1.

[J6] Niort – Amiens SC : les notes du match

La déclaration : 

« On va se remettre au boulot, avancer. On va aller à Nîmes, on reçoit Pau, on va à Nancy, ce sera des bons matches à jouer. Je suis déçu parce que c’était le premier des quatre matches, et en gagnant on aurait pu prendre un bon bol d’air et nous rapprocher du premier tiers du classement. Je ne sais pas si on va le voir un jour mais on va mettre du temps pour y arriver. »

Philippe Hinschberger, entraîneur de l’Amiens SC

Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « On est aujourd’hui face à nos limites »

La statistique :

3 – L’Amiens SC vient d’enchaîner un troisième match consécutif sans inscrire le moindre but. Ni Badji, ni Tolu ne semblent en mesure de régler les problèmes offensifs de l’Amiens SC. À Philippe Hinschberger de trouver la formule gagnante car c’est toute l’animation offensive qui est à revoir. Et le temps va commencer à manquer au nouvel entraîneur amiénois.

[J7] Amiens SC – Rodez : Les chiffres du match

Le tweet du match :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Commentaires

  1. Bonjour M. Hinschberger, toutes les patiences on c’est limite. Mais la patience est une vertu !
    Ça va le faire, si tout le monde « joue » le jeu à fond (200%).
    Allez Amiens 🖤⚽
    Courage à l’ensemble,
    David.