Amiens SC : La passe de trois face à Guingamp ?

Amiens SC
Christophe Saidi / FEP / Icon Sport

Décembre 2021. Sur une dynamique extrêmement porteuse avec huit matches consécutifs sans défaite, l’Amiens SC aborde son 1/32e de finale de coupe de France face à Guingamp avec l’envie de poursuivre sa bonne série. Un objectif atteint grâce à un Chadrac Akolo en feu. Flashback.

Le match

En excellente position à l’heure de jeu, l’Amiens SC est passé par toutes les émotions et a joué à se faire peur lors d’une dernière demi-heure tendue, à Guingamp (2-3). Pour autant, l’essentiel est assuré pour les Amiénois qui ont décroché leur ticket pour les seizièmes de finale de coupe de France.

EA GUINGAMP – AMIENS SC : 2-3 (0-2)

32ème de finale de coupe de France

Stade de Roudourou, Guingamp

Arbitre : M. Lissorgue

Buts : Livolant (63′) pour Guingamp ; Akolo (21′, 45′, 53′),

Avertissements : Carnot (5′), Sampaio (10′) pour Guingamp ; Zungu (87′) pour Amiens

GUINGAMP : Youfeigane – Bilingi, Sampaio, Camara, Mombris – Muyumba (Ba, 84′), Carnot (Merghem, 46′) – Barthelmé (Livolant, 60′), M’Changama (c.), Cathline (Pierrot, 60′) – Gomis

Remplaçants : Basilio (g.), Lemonnier, Riou, Ba, Le Normand, Merghem, Taha, Livolant, Pierrot

Entraîneur : Stéphane Dumont

AMIENS SC : Thuram (c.) – Mendy, Lomotey, Fofana (2) – Alphonse, Lachuer (Fofana (6), 72′), Zungu (Gnahoré, 87′), Xantippe – Akolo (Badji, 65′), Tolu (Benet, 72′), Bamba (Gomis, 87′)

Remplaçants : Gurtner (g.), Sy, Gnahoré, Gomis, Benet, Fofana (6), Ciss, Badji, Lusamba

Entraîneur : Philippe Hinschberger

La réaction

« Il y a eu pas mal de rebondissements mais on a fait une bonne première mi-temps avec beaucoup d’occasions. Ce n’était pas usurpé de mener 2-0. Le troisième but nous a laissé penser que ça nous permettait pour gagner le match. A la fin, ça sentait un peu beaucoup le 3-3, les mouches ont changé d’âne à 3-1. On était venu pour se qualifier, on va pas refaire le match. Chaque équipe a eu sa mi-temps, on a vu un bon match de football et on est très heureux de la qualification. Ce n’est pas illogique de souffrir une mi-temps contre une belle équipe de Guingamp. On surfe sur une dynamique positive, on l’a bien saisi et tout le monde a envie de se faire plaisir. On a quand même beaucoup souffert pendant deux ou trois mois. »

Philippe Hinschberger (entraîneur de l’Amiens SC)

Le joueur du match : Chadrac Akolo

T’es pas content ? Triplé ! Chadrac Akolo a décidé de faire de cette fameuse réplique de Kylian Mbappé son leitmotiv sur ce match à Guingamp. Titulaire pour la première fois depuis le tour précédent à Cambrai, où il était sorti sur blessure après vingt minutes de jeu, l’international congolais a cette fois-ci fait sortir les supporters de Guingamp du stade Roudoudou après son triplé en moins d’une heure de jeu. Titulaire à droite dans le 3-4-3 de Philippe Hinschberger, l’ancien joueur du FC Sion a d’abord ouvert le score à la conclusion d’un long dégagement de Yohann Thuram, remisé par Tolu Arokodare puis Kader Bamba. Juste avant la mi-temps, il bonifiait le bon ballon de Mathis Lachuer en dépit de l’intervention de Dominique Youfeigane, qui ne pouvait que ralentir son ballon piqué. Le tout avant de tripler la mise d’une tête lobée échouant juste en-dessous de la barre transversale. Un récital à la finition.

Les notes du match de la rédaction

Le top 

En l’emportant contre Guingamp, l’Amiens SC a signé un neuvième match de rang sans défaite toutes compétitions confondues. Dans le détail, les Amiénois ont signé trois victoires (Valenciennes, Dunkerque et Grenoble) pour trois matches nuls (Bastia, Le Havre et Caen) en championnat et donc trois qualifications en coupe de France (Anzin, Cambrai et Guingamp). Une série identique à celle vécue la saison dernière, quasiment à la même période et sous les ordres d’Oswald Tanchot. Du 1er décembre au 16 janvier, les Amiénois avaient déjà amorcé un véritable redressement avec quatre victoires et quatre matches nuls en Ligue 2 pour une qualification en coupe de France à Dunkerque. De quoi terminer la phase aller à la huitième place après son succès Niort. Cette fois-ci, l’Amiens SC peut viser au mieux la neuvième place en cas de victoire et donc de neuvième match sans défaite à Paris, mardi.

Les tops de la rencontre

Le flop

20 minutes en enfer ou presque. Alors que l’Amiens SC semblait avoir tué tout suspense avec le troisième but de Chadrac peu avant l’heure de jeu, l’actuel douzième de Ligue 2 a tout de même tremblé jusqu’au bout ou presque. La faute à un gros temps faible en milieu de seconde période. Vexé par le comportement de son public, Guingamp a alors jeté ses dernières forces dans la bataille et fait le siège du but de Yohann Thuram. Impuissant sur la première réduction de l’écart de Jérémy Livolant, le dernier rempart a ensuite vu ses partenaires reculer et redonner quasiment tous les ballons à leurs adversaires. De quoi permettre aux Bretons d’obtenir une douzaine de corners, dont un finissant au fond des filets amiénois. A 20 minutes du terme, Amiens est progressivement sorti de sa torpeur sans pour autant réussir à inscrire un quatrième but salvateur. A l’inverse, Yannick Gomis et Frantzdy Pierrot ont eu de vraies balles de 3-3.

Les flops de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.