Amiens SC : Kader Bamba, le détonateur déjà indispensable

Amiens SC VAFC Kader Bamba
@MaxPPP

Son retour à la compétition, après un mois d’absence pour cause de suspension, a coïncidé avec la toute première victoire à domicile de la saison pour l’Amiens SC. Tout sauf un hasard tant Kader Bamba a pesé sur le scénario du match remporté face à Valenciennes, le week-end dernier. Dynamiteur de défense adverse, aimant à ballons et catalyseur de confiance pour son équipe, l’ailier prêté par le FC Nantes fait déjà figure d’atout majeur et d’élément indispensable après seulement cinq apparitions sous la tunique picarde. Décryptage. 

Des coéquipiers dithyrambiques 

Un penalty obtenu, un but sur coup franc et une implication sur celui scellant le sort du match en fin de partie, Kader Bamba a été dans tous les bons coups samedi soir face à Valenciennes, permettant à l’Amiens SC de mettre fin à une série noire de huit matches sans victoire à domicile depuis avril dernier. « Quand on a un détonateur comme ça, c’est vrai que ça fait la différence, l’adversaire tremble mentalement aussi. Dès que ça commence à marcher, il prend confiance et c’est la régalade pour lui, savoure Mickaël Alphonse, son partenaire. Ça nous fait un bien fou d’avoir un mec capable de faire des différences comme ça. C’est vraiment plaisant. »

Heureux d’avoir vécu sa première victoire à domicile devant du public dans sa jeune carrière, Mathis Lachuer n’a pas tari d’éloges sur son coéquipier à l’issue de la rencontre. « Kader est un bon joueur, on le savait, tout le monde le connaissait. Il est feu-follet, ça se voit dans ses dribbles, il met de la folie, ambiance le stade, fait lever les foules, constate le jeune milieu de terrain formé au club. C’est pour des joueurs comme ça que les supporters viennent au stade, et il nous fait du bien. « On sait de quoi il est capable, a beaucoup apporté et il a été récompensé, je suis content pour lui, ajoute Mamadou Fofana. On espère qu’il va continuer à marquer pour nous faire beaucoup de bien. »

Un Bamba qui la joue modeste

Et pour cause, l’Amiens SC est clairement Bamba dépendant aujourd’hui. Face à Valenciennes, c’est sur un rush individuel de son ailier de 27 ans que le match a pu basculer du bon côté. Sans lui, face à Toulouse et surtout à Dijon – en supériorité numérique pendant toute une mi-temps, les Picards n’avaient pas réussi à faire trembler les filets, ne cadrant même pas le moindre tir en Bourgogne. La faute à un criant manque de peps et de folie au sein de son secteur offensif en son absence. De quoi avoir des regrets au sujet de son carton rouge évitable reçu à Nancy le mois dernier.

« J’ai fait une erreur à Nancy qui m’a coûté deux matches, j’ai pénalisé l’équipe et c’est quelque chose qui va me servir pour ne plus laisser tomber l’équipe, promet Kader Bamba. Maintenant, ce n’est pas moi qui gagne 3-0, c’est l’équipe. C’est un sport collectif et si Harouna (Sy) ne me fait pas la passe, je ne peux pas partir au but. Maintenant, j’espère être là jusqu’à la fin de la saison. » Et il le faudra pour que l’Amiens SC évite de jouer avec le feu cette saison et se sorte rapidement de la zone dangereuse dans lequel le club se situe depuis le coup d’envoi du championnat. Et si tout ne dépend pas de Kader Bamba, il est acquis ce dernier sera plus que jamais prépondérant dans la lutte pour le maintien.

Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article