Amiens SC : Hinschberger évoque « une petite tension » avec Chibozo

Ange Chibozo Amiens SC
Adrien Rocher - Le 11 HDF

Absent du groupe convoqué pour le déplacement de l’Amiens SC à Laval la semaine dernière, Josué Chibozo a subi « un petit rappel à l’ordre » après avoir enfreint certaines règles disciplinaires. Une semaine plus tard, Philippe Hinschberger devrait bien compter sur lui contre Thaon-les-Vosges, avec l’espoir que son joueur lui amène une réponse sur le terrain. Explications.

Chibozo (Amiens SC) pourrait jouer gros à Thaon

« Il y a eu une petite tension qui est passée, je ne l’ai pas emmené à Laval, c’est terminé. C’est notre rôle d’aider les joueurs mais aide-toi et le ciel t’aidera comme on dit, ça doit venir d’eux aussi. Si Josué a la chance de jouer samedi, il faudra qu’il soit performant. Quand tu ne joues pas beaucoup, si tu as la chance de jouer, il faut être présent. Peut-être pas sur 90 minutes parce que tu ne joues pas souvent, mais pendant au moins 45-60 minutes. A partir du moment où tu l’es à l’entraînement, il n’y a pas de raison pour que tu ne le sois pas en match. Sinon tu t’enterres et je n’y suis pour rien. C’est du temps de jeu à gratter, des buts à marquer pour les attaquants, bien défendre pour les défenseurs. Je ne peux pas dire autrement. Certains auront la chance de jouer samedi, ce n’est ni un cadeau, ni une punition. C’est un match de football à jouer qui est intéressant, un 32èmes de finale de Coupe de France. Je ne me pose pas trop de questions, la réponse viendra du terrain et des joueurs. »

Frustré de ne pas être entré en jeu contre Valenciennes, Josué Chibozo pourrait bien débuter aux côtés de Tolu Arokodare dans les Vosges. Reste à savoir s’il parviendra à prendre enfin de la hauteur après une titularisation ratée à Chambly et une entrée en jeu très brouillonne face au Lamentin au tour précédent.

R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *