Amiens SC : Guy Ngosso a quitté le club

Le 11HDF

Revenu à l’Amiens SC en 2020 pour intégrer le staff technique d’Antoine Buron en équipe réserve et ainsi passer ses diplômes d’entraîneur, Guy Ngosso a très récemment quitté le club au sein duquel il a évolué en tant que joueur entre 2016 et 2018. Explications. 

Ngosso relance sa carrière à l’US Camon

« L’Amiens SC c’est comme ma famille. On n’a pas besoin d’avoir les liens du sang pour pouvoir fonder une famille. On n’a pas besoin d’être à un endroit pendant cinquante ans pour devenir une famille. Je me sens bien et on avance ensemble. Aujourd’hui, je suis persuadé que je repars pour une longue aventure avec le club. » Interrogé en novembre dernier sur son retour à l’Amiens SC, Guy Ngosso se projetait alors à long terme avec le club présidé par Bernard Joannin, ne pensant sûrement pas être poussé vers la sortie quelques semaines plus tard, après une altercation en interne.

Résultat des courses, l’ancien joueur d’Angers ou plus récemment Quevilly a dû trouver un nouveau point de chute, en l’occurrence l’US Camon, le club entraîné par Titi Buengo. Face à Longueau, le week-end dernier, Guy Ngosso a pris place sur le banc de touche aux côtés de l’ancien attaquant de l’Amiens SC. Le tout avant de peut-être bien rechausser les crampons d’ici la fin de saison. « Il vient finir son diplôme à Camon, mais il m’a également redonné son accord pour jouer avec Camon. On a fait sa licence et Guy Ngosso est aujourd’hui un joueur de Camon, affirme Christophe Richard, le président du club. Cela fait longtemps qu’il n’a pas joué mais pour nous c’est formidable. »

A la retraite depuis son départ de Quevilly, Guy Ngosso n’a effectivement plus disputé le moindre match depuis 2019. Néanmoins, son profil de joueur expérimenté et leader de vestiaire pourrait faire beaucoup de bien à une équipe de Camon qui manque cruellement de personnalité depuis le début de la saison. Recruté pour joueur en défense centrale, le Camerounais pourrait, à terme, former une colonne vertébrale alléchante sur le papier aux côtés de Landry Matondo et Zahir Zerdab. En attendant, c’est à nouveau sur le banc, aux côtés de Titi Buengo, que Guy Ngosso prend ses marques dans son nouveau club.

La Rédaction avec France Bleu Picardie

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires