Amiens SC : Élisez le joueur du mois d’octobre 2021

Amiens SC
FEP/Panoramic/Imago

En partenariat avec France Bleu Picardie, le 11 Amiénois vous propose d’élire le joueur du mois de l’Amiens SC. Espéré comme le véritable point de départ de cette nouvelle saison, septembre a finalement accouché d’une souris avec aucune victoire à la clé et seulement trois points pris en quatre rencontres. 

Notre jury d’experts a sélectionné le trio en lice pour le trophée de meilleur joueur d’octobre. Pour rappel, le premier empoche cinq points, le deuxième trois points et le troisième un point. À partir de leur choix, élisez le joueur du mois.

* En cas d’égalité, le choix s’effectue selon le nombre de citations.

L’élection du joueur du mois

La présélection de trois joueurs pour le trophée de joueur du mois de l’Amiens SC se porte donc sur Kader Bamba, Régis Gurtner et Formose Mendy. Pour désigner le vainqueur, les votes sont ouverts jusqu’au samedi 6 novembre, 12 heures.

Amiens SC VAFC Kader Bamba
@MaxPPP

Kader Bamba :

Il y a clairement un Amiens avec et sans Kader Bamba. S’il n’a pas été suffisant pour ramener mieux qu’un match nul contre Bastia, l’ailier de 27 ans donne toutefois un tout autre visage à la formation de Philippe Hinschberger. Face à Valenciennes, le seul succès glané sur ce mois d’octobre, il a fait basculer la rencontre à lui seul en obtenant un penalty en conclusion d’une première période difficile. Ensuite, c’est lui qui a doublé la mise pour donner plus de confort à son équipe. En Corse, il fut impliqué sur les rares situations chaudes de son équipe. Il est le principal (unique ?) danger offensif de l’Amiens SC.

Formose Mendy : 

Arrivé sur la pointe des pieds, Formose Mendy était promis au banc de touche suite aux arrivées de Mamadou Fofana et Mateo Pavlovic, deux joueurs en provenance de Ligue 1. Finalement, il est très clairement le meilleur défenseur central de l’Amiens SC sur les dernières semaines. Et que ce soit dans une défense à quatre (Toulouse et Dijon) ou bien depuis le passage à cinq derrière (Valenciennes et Bastia), il est très clairement celui qui fait la meilleure impression. S’il se montre parfois encore trop gourmand à la relance, il est intraitable ou presque dans le duel en s’appuyant sur des attributs physiques au-dessus de la moyenne.

Régis Gurtner :

Il n’y a pas forcément eu d’exploits mais Régis Gurtner a encore réalisé un mois extrêmement consistant. Face à Valenciennes, il réalise deux arrêts prépondérants au coeur d’une première période à sens unique. Il en est de même à Dijon alors que l’Amiens SC était en perdition jusqu’à l’expulsion d’Ahmad Ngouyamsa en fin de première période. Si Arnaud Lusamba a mis un doublé contre Valenciennes, le capitaine a trop soufflé le chaud et le froid par rapport à la régularité affiché par Régis Gurtner qui n’a finalement encaissé qu’un seul but sur douze tirs cadrés.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article